Icon Sport

Demi-finale Pro D2, SUALG-RCNM - Agen préfère rester prudent

Agen préfère rester prudent
Par Rugbyrama

Le 17/05/2014 à 14:59Mis à jour Le 17/05/2014 à 16:18

Deuxième de la phase régulière, Agen affrontera Narbonne dimanche (14h00) au stade Armandie en demi-finale de Pro D2. Un adversaire que le SUA redoute.

Un peu plus d’un an après sa relégation du Top 14, Agen s’apprête à disputer une demi-finale de Pro D2 dans son antre d’Armandie. Dans le haut du tableau depuis le début de l’exercice, la reconstruction du SUALG orchestrée par Mathieu Blin est donc d’ores et déjà réussie. Désigné prétendant à la montée en début de saison, Agen possède désormais toutes les cartes en mains pour s’offrir le droit de disputer la finale d’accession à Bordeaux le 25 juin prochain au stade Chaban-Delmas. Opposés à Narbonne, les Agenais restent malgré tout prudents comme l’explique l’ouvreur Raphael Lagarde, "Il faut rester méfiant. C’est toujours un plus de jouer à domicile devant son public mais tout peut se passer dans un match de phases finales. Il y a tellement d’enjeux dans ce type de matchs que cela reste du 50/50. En plus on se souvient encore de notre match à Narbonne pour rester méfiant".

Crenca: "Les joueurs doivent être les acteurs de cet évènement"

Une prudence partagée par l’ensemble du groupe qui a encore en mémoire la défaite (33-24) au Parc des Sports et de l’Amitié à Narbonne en février dernier. "C’est une équipe en phase ascendante depuis la deuxième partie du championnat. Narbonne est très bien en place et envoie beaucoup de jeu", avoue Jean-Jacques Crenca. "C’est une équipe très en forme et qui aurait même pu mériter une meilleure place au classement. On craint cette équipe de Narbonne, poursuit Vaquin. C’est une belle équipe avec un bon jeu de mouvement". De la crainte et du respect qui n’empêchera pas la bande à Mathieu Blin d’essayer d’imposer son jeu pour devenir le principal acteur de cette demi-finale et non pas un spectateur dépassé par l’évènement. Ne surtout pas subir. Prendre le contrôle pour maîtriser son destin comme l’explique Crenca. "On doit rester les mêmes sans se mettre de pression. On doit être précis dans notre jeu et rester sur ce que nous savons faire. Les joueurs doivent être les acteurs de cet évènement".

Imposer son jeu pour poursuivre l’aventure et pourquoi pas, tenter de remonter dans le Top 14 une saison à peine après l’avoir quitté. "On ne peut pas s’arrêter maintenant. Ce n’est pas encore le moment pour faire un bilan. La saison n’est pas encore terminée. Il faut aller le plus loin possible, convient Crenca avant de confesser, qu’une demi-finale à la maison ne se perd pas. C’est exactement pareil pour une finale…" Réponse dimanche en fin d’après-midi pour savoir si les acteurs du SUALG ont bien joué leur rôle…

Jean Jacques Crenca - Agen Bourg-en-Bresse - 11 mai 2014

Jean Jacques Crenca - Agen Bourg-en-Bresse - 11 mai 2014Icon Sport

Contenus sponsorisés