Icon Sport

L'UBB fait exploser Albi

Bordeaux fait exploser Albi
Par Rugbyrama

Le 17/10/2010 à 18:43Mis à jour Le 17/10/2010 à 21:03

Enorme performance de Bordeaux-Bègles qui inflige une véritable correction au leader Albi (47-9). Les Girondins, supérieurs dans l'envie et l'engagement, ont fait un cavalier seul pour marqueur cinq essais et décrocher ainsi le bonus offensif. Première défaite pour des Tarnais amorphes.

Bordeaux-Bègles n’a pas fait de détails face au leader albigeois. Et c’est même une sérieuse déculottée que les hommes de Marc Delpoux ont fait subir au leader (47-9). Une rencontre à sens unique où les locaux ont montré bien plus d’envie que les Tarnais. Supérieurs en conquête, dans l’impact physique et dans les intentions offensives, c’est en toute logique que l’UBB a pris les devants au score grâce la botte de Frazer, impeccable pour sanctionner l’indiscipline criante des protégés d’Henry Broncan. Le surpuissant talonneur Avei inscrivait le premier essai de la rencontre sur ballon porté (20e). Frazer faisait gonfler l’addition avec trois nouvelles pénalités (24e, 30e, 36e). Le talonneur albigeois Saby laissait même ses coéquipiers à 14, payant la succession des fautes au sol des siens (36e). Dans la foulée, Purll allait entre les poteaux grâce à une inspiration géniale du demi de mêlée Adams (37e). Albi ne pouvait que constater les dégâts et se voyait reléguer à 20 points à la pause (26-6).

Jagr crucifie Albi

La physionomie du deuxième acte ne changeait pas. Bordeaux avait la main sur le match et ne se reposait nullement sur ses lauriers. Impressionnant physiquement, l’UBB mettait au supplice le pack adverse qui ne trouvait pas d’autre solution que de se mettre à la faute régulièrement. Sur un nouveau ballon porté, Avei signait un doublé (52e). Albi tentait bien de relever la tête mais sans grand succès. Les maladresses furent bien trop légions et la mêlée trop friable pour espérer quoique ce soit. Jagr, après une récupération de Purll dans ses 40m, crucifiait des Tarnais à l’agonie et Chollon concluait cette copie parfaite de Bordeaux-Bègles (80e).

Victoire bonifiée pour l’UBB qui a montré une étonnante puissance face à des Albigeois fantomatiques et indignes de leur statut de leader. Pour autant, le SCA ne perd pas sa place de premier de la classe. Bordeaux-Bègles effectue une excellente opération et se positionne même au quatrième rang du Pro D2. A confirmer la semaine prochaine à Aix.

Contenus sponsorisés