Midi Olympique

La journée en questions

La 15e journée en questions
Par Rugbyrama

Le 09/01/2009 à 09:59Mis à jour

A quand remonte la dernière défaite à domicile du Racing-Métro? Relégable, Béziers va-t-il se relever avec l'arrivée aux commandes de Jean-François Beltran? Pour tout savoir de ce week-end de Pro D2, voici la 15e journée en questions.

Agen va-t-il faire tomber le Racing?

Cinq victoires de rang, Rupeni Caucunibuca de retour et une envie retrouvée... Agen est bien l'équipe du moment en Pro D2. Les Lot-et-Garonnais passent un test on ne peut plus sérieux ce week-end chez le leader du championnat, le Racing-Métro. Leaders avec sept points d'avance, les Parisiens n'ont perdu que trois fois depuis le début de la saison, à chaque fois à l'extérieur. En fait, leur dernière défaite à Colombes date du mois de mai dernier lors de la venue... du SU Agen. Les hommes d'Henry Broncan s'étaient imposés (13-15) grâce à leur ouvreur Miquel. Un nouveau succès à Paris confirmerait les nouvelles ambitions agenaises.

Aurillac-Pau, à qui le choc des ambitieux?

Depuis quelques journées, les trajectoires des deux clubs sont diamétralement opposées. Leader après onze journées, Aurillac vient de perdre trois fois de suite (Béziers, Agen et Auch). Touchés par les blessures, les Cantalous "manquent d'envie et de générosité" dans les entames de match selon leur entraîneur Thierry Peuchlestrade. De son côté, Pau n'a perdu qu'une fois lors des six derniers matchs et pointe au 6e rang, à trois points seulement des Aurillacois (2e). Mais la Section n'a gagné qu'une fois à l'extérieur (Bordeaux) et Jean-Alric n'est tombé que devant des Agenais morts de faim...

Y aura-t-il (déjà) un effet Beltran à Béziers?

Nommé entraîneur pendant la trêve, Jean-François Beltran a cinq mois pour sauver Béziers (15e avec cinq points de retard sur Colomiers) de la relégation en Fédérale. Sa mission débute avec la difficile réception d'Albi. "C'est vrai que le premier match sera important, nous a-t-il expliqué. Nous mettrons tout en oeuvre pour le gagner et entrer dans une bonne dynamique" . D'autant que le mois s'annonce favorable avec deux autres réceptions (Bordeaux et Colomiers). "Si nous remportons ces trois rencontres, nous pourrons entrevoir février différemment, avec un nouvel appétit", ajoute Beltran. Pour le mythique club de l'Hérault, il serait bon que le choc psychologique agisse pourtant dès ce week-end.

Auch à Lyon...et à l'orgueil?

C'est toujours le flou artistique à Auch. Le trou de 650 000 euros n'est toujours pas comblé. La semaine qui vient de s'écouler laisse perdurer l'incertitude concernant l'avenir du club en grand danger de dépôt de bilan. Le principal sponsor privé, Eric Béloussoff, a pointé du doigt le secteur associatif et l'environnement du club : "L'association ne fait aucun effort et je pense que c'est délibéré. On a l'impression qu'ils attendent le dépôt de bilan pour récupérer le club en fédérale une". En attendant, il faut aller à Lyon qui revient plutôt bien (deux victoires) tandis que les Auscitains sont toujours revenus bredouilles de leurs déplacements cette saison. Les joueurs seront-ils plus solidaires et plus motivés dans ce marasme ambiant? Rien n'est moins sûr...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés