From Official Website

Mt-Marsan/LOU à la loupe

Mt-Marsan/LOU à la loupe
Par Rugbyrama

Le 15/06/2008 à 12:15Mis à jour

Le rugby, c'est une affaire de fondamentaux paraît-il. Alors qui de Mont-de-Marsan ou Lyon devrait avoir l'avantage en conquête ou dans le jeu au pied lors de la première demi-finale de Pro D2 dimanche ? Eléments de réponse.

LA CONQUETE

A priori, la différence ne devrait pas se faire en touche. Les deux équipes possèdent chacune des bons sauteurs, avec Portier, Nauroy et Sallelas à Lyon, Giraud, Dhien et Suta à Mont-de-Marsan. C'est en fait en mêlée que l'une d'entre elles pourrait tirer son épingle du jeu. Les Montois ont parfois été contrés dans ce secteur (lors de leur match nul à Agen notamment) et les Lyonnais ont clairement une carte à jouer. Ils peuvent dominer en mêlée, grâce à leurs piliers Fiard et Pakihivatau notamment, qui sont souvent considérés par les entraîneurs adverses comme les plus solides du championnat.

L'ATTAQUE

C'est évident, l'avantage va à Mont-de-Marsan dans ce secteur du jeu. Les Landais sont très forts dans l'utilisation du ballon cette saison, bien drivés par Arrayet et amenés par des attaquants de qualités tels Cler, Machkhaneli ou Mazzoneto. Leur jeu est beaucoup plus fluide que celui du LOU. S'ils possèdent seulement la sixième attaque du championnat (avec 582 points) derrière Lyon justement (604 points), leur fond de jeu est beaucoup plus élaboré que celui de leurs adversaires.

LA DEFENSE

Là aussi, les statistiques plaident en faveur des Lyonnais qui possèdent la meilleure défense du championnat. Ils ont encaissé en moyenne 14 points par match cette saison (18 à l'extérieur). De bon augure avant ce déplacement en terre landaise, sachant que les Montois restent "seulement" sur une moyenne de 21 points inscrits lors de chaque match à domicile. Mont-de-Marsan, sixième défense du Pro D2 semble moins bien placé donc. Sur le papier, le score devrait en tout cas être serré.

LE JEU AU PIED

D'un côté comme de l'autre se trouvent des joueurs de grande classe. Mont-de-Marsan a l'avantage de posséder deux ouvreurs dans son XV de départ avec Yannick Lafforgue (placé au centre) et Beñat Arrayet, ce dernier étant le meilleur réalisateur de la saison avec 314 points inscrits. A Lyon, la précision de Jeandre Fourie a souvent été capitale, même si le Sud-Africain a sûrement moins de mental qu'Arrayet. Avantage aux Montois donc, qui se montrent d'ailleurs plus pertinents que leurs adversaires dans le jeu de déplacement et dans l'utilisation du pied pendant la rencontre.

LA DYNAMIQUE ACTUELLE

Elle est bien meilleure à Lyon qu'à Mont-de-Marsan. Les Landais ont terminé la phase régulière sur un cinglant 70-15 ramené de Toulon et ont remporté seulement deux victoires lors de leurs sept derniers matchs. Mais ils ont atteint leur objectif de la saison avec cette demie à domicile et ont toujours répondu présents lors des grands rendez-vous. Après plusieurs saisons de galères à batailler pour le maintien, un vrai groupe s'est construit, qui récupèrera plusieurs blessés dimanche. Le LOU aussi possède un groupe très solide et soudé, celui qui a fini le plus fort en cette fin de saison. Les Lyonnais sont allés chercher leur qualification avec les tripes. Ils n'ont rien lâché et c'est à ça qu'ils doivent leur demie. Car ce sont les points de bonus acquis (15 juste derrière Toulon, 16) qui ont fait la différence pour la qualification, sachant que le LOU a empoché son billet malgré un nombre de défaites plus important que Béziers, Agen et Grenoble.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés