Midi Olympique

Le Pro D2 en questions

Le Pro D2 en questions
Par Rugbyrama

Le 04/01/2008 à 18:39Mis à jour

Toulon a-t-il digéré sa défaite à Agen? Blagnac va-t-il enfin signer son premier succès. La 10e journée de Pro D2 quatre questions.

TOULON EST-IL REMIS?

Les fêtes de fin d'année et ses repas, sont toujours difficiles à digérer. Pour les Toulonnais, est venu s'ajouter un cinglant revers à Agen (33-0). Cette première défaite de la saison était-elle un accident ou le signe que le RCT s'était vu trop beau? "Dans une saison, nous faisons toujours un mauvais match, explique Martin Jagr. J'espère que c'était celui-là." La réception de la Rochelle en dira certainement plus et la motivation ne manquera pas chez les Varois, battus à deux reprises l'an dernier par les Maritimes notamment en demi-finale (21-17). "Désormais, il nous faudra avoir le couteau entre les dents pour entrevoir les victoires", avance Martial Cottin. Et également profiter du manque de rythme des Rochelais qui ont vu leurs deux derniers matchs annulés en raison des conditions météo.

BLAGNAC VA-T-IL DEBLOQUER SON COMPTEUR?

Un nul à Limoges, huit défaites autour, Blagnac a un pied en Fédérale au tiers du championnat. Difficile de trouver des raisons pour une équipe minée par des problèmes internes et qui ne semble pas avoir le niveau. Peut-être avec l'arrivée sur le banc de Thierry Mentières et de Franck Hueber en remplacement de Jean-Luc Sadourny et Christophe Guiter avec le fameux déclic psychologique. La réception d'Aurillac, l'autre promu cette saison, s'annonce malgré tout plus difficile que prévu car les Cantaliens impressionnent avec une 4e place et déjà six victoires en neuf rencontres. Au vu du début de saison, il n'y a pas photo entre les deux formations mais les Blagnacais, qui ont encore en mémoire la lourde défaite en finale de Fédérale (31-6), n'ont pas le choix car une nouvelle défaite signifierait que le deuxième pied est déjà dans l'ascenseur...

L'USBCABBG EST-ELLE LANCEE?

En battant Blagnac dans le match des mal-classés avant la trêve (36-13), l'USBCABBG a passé des fêtes plus tranquilles. "L'état d'esprit est positif, explique Olivier Brouzet dans Midi Olympique. Il nous fallait absolument gagner car nous sortions de deux déplacements difficiles. Grâce à ce résultat, le moral est au beau fixe". La question est de savoir si la trêve n'aura pas coupé ce bel élan pour des Bordelais, toujours 15e au classement avant la réception de Béziers, qui reste sur trois succès avant un match reporté. "Il faut continuer sur notre lancée face à l'ASBH pour garder intacte la confiance retrouvée , avance le président Laurent Marti. Nous venons pour bien figurer".

NARBONNE VA-T-IL REAGIR?

Avec cinq défaites consécutives, le RCNM coule. Il va pourtant falloir réagir face au Racing Metro pour éviter de sombrer. Car si la montée n'est déjà plus dans les esprits, c'est bientôt la relégation qui menace le club narbonnais. "Nous nous attendons à un match difficile mais les joueurs ont pris conscience de la situation, explique Gilles Belzons, le manager du club. Nous allons essayer de faire un bon match devant notre public, ça fait longtemps que ça n'a pas été le cas. Le retour de certains cadres devrait aider une formation qui s'est inclinée trois fois en quatre rencontres à domicile. C'est le cas de Thibaut Algret qui sait bien qu'il ne pourra rien faire seul. "Je sais qu'en tant que capitaine, je suis attendu, mais je ne suis pas le messie. Je vais faire le maximum pour apporter mon expérience et de la sérénité à cette équipe. C'est vrai qu'elle est fébrile. Nous allons essayer de pratiquer un rugby propre et simple".

Contenus sponsorisés