Midi Olympique

La 5e journée en questions

La 5e journée en questions
Par Rugbyrama

Le 23/11/2007 à 23:07Mis à jour

En quatre questions, voici les points chauds avant la 5e journée de Pro D2, qui se déroule samedi avec notamment le derby des Pyrénées entre Pau et Tarbes et dimanche avec Agen-Béziers. Le RC Toulon restera-t-il de son côté invaincu? Le SUA va-t-il confir

1. TOULON VA-T-IL RESTER LONGTEMPS INVAINCU?
Quatre victoires en quatre matchs. On n'en attendait pas moins du RCT, grand favori de Pro D2 au recrutement digne de l'élite. Impressionnant lors de la première journée devant Béziers (41-7), le club a moins convaincu ensuite notamment chez le promu blagnacais (15-6) ou le week-end dernier sur le terrain de la lanterne rouge Tarbes (39-34). Les Toulonnais ont des individualités mais manquent encore de cohésion, principalement à l'avant. Et les recrues internationales (Mehrtens, Gregan,...), toujours en phase d'adaptation, ne sont pas encore décisives. Jusqu'à fin décembre, les réceptions consécutives de l'USBCABBG et de Pau, ainsi que le déplacement à Grenoble et la venue de Limoges, devraient permettre à Toulon de consolider sa position. En revanche, le mois de janvier s'annonce terrible avec des matchs contre Agen, La Rochelle, Narbonne et le Racing-Metro. Il faudra que tout soit au point pour aborder cette phase difficile.

3. OU EN EST AGEN?
La semaine agenaise a été plus calme que la précédente. La très large victoire sur Limoges (62-0) y est sans doute pour quelque chose... Suite à la défaite à Narbonne (29-10), la crise avait en effet éclaté dans le Lot-et-Garonne, Henry Broncan traitant certains de ses joueurs de "petits fonctionnaires". Dans la foulée, on apprenait que financièrement ce n'était pas non plus la panacée avec quatre joueurs priés de trouver un nouveau club: Peio Som, Colin Yukes, Nicolas Laffite et surtout Pepito Elhorga. Depuis, le SUA s'est fait plus calme, tentant avant tout de travailler dans l'optique de la réception de Béziers. Face à un concurrent qui vise aussi les play-off, les Agenais n'auront pas le droit à l'erreur. Car si une victoire conforterait les ambitions suavistes, une défaite à Armandie pourrait les plonger à nouveau dans le doute.

4. LES FAVORIS SONT-ILS DANS LES TEMPS?
Ils sont quatre dans les cinq premiers: Toulon (1er), Agen (2e), Narbonne (4e) et le Racing (5e). Le seul club que l'on n'attendait pas aux premières places est le Stade Montois (3e). Reste à savoir si cela va durer. Les grosses cylindrées ont connu des couacs, comme Agen ou Narbonne, mais elles répondent présentes malgré tout. En revanche, la Rochelle (10e) et Béziers (11e) accusent déjà un peu de retard sur leur tableau de marche. Les Maritimes, tombés à Mont-de-Marsan et chez l'USBCABBG, voyagent mal. Ils doivent retrouver au plus vite le haut du classement lors des quatre prochaines journées dont trois à domicile (Blagnac, Aurillac, Pau) avant de se frotter à Toulon et au Racing, chez eux, puis devant Agen. Béziers a très mal démarré avec une claque à Toulon (41-7). Demi-finalistes du dernier exercice, les Héraultais se sont rattrapés à la maison mais connaissent encore des difficultés hors de leurs bases.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés