Rugbyrama

Pépite de Pro D2 : Romaric Camou, coeur rochelais, esprit neversois

Pépite de Pro D2 : Romaric Camou, coeur rochelais, esprit neversois
Par Rugbyrama

Le 11/09/2019 à 17:29Mis à jour Le 11/09/2019 à 18:30

PRO D2 - De la vitesse, de l’envie et des appuis. Romaric Camou a du talent à revendre. Jugé trop juste pour le Top 14, il s’attaque à la Pro D2 avec l’ambition de confirmer le bien que l’on pense de lui. Et pourquoi pas faire partie des meilleurs marqueurs de ce championnat relevé.

Un petit gabarit, vif, avec un goût prononcé pour l’attaque. Exactement le style de joueur qu’il manquait dans la ligne de trois-quarts neversoise. Porté par Josaïa Raisuqe notamment la saison dernière, le club de la Nièvre souhaitait se renforcer au poste d’ailier/arrière. C’est chose faite avec Romaric Camou tout droit venu de La Rochelle, sous forme de prêt. « L’adaptation s’est bien passée. Pour moi, cela reste du rugby, les mecs m’ont bien intégré donc c’est plus simple forcément de s’adapter au style de jeu déjà en place » affirme le jeune joueur de 22 ans.

Sa fougue, il l’a déjà amenée sur le terrain à deux reprises cette saison, à chaque fois au poste d’ailier même s’il concède que ce n’est pas son poste de prédilection : « Je suis un arrière de formation, c’est un poste qui me correspond plus car je peux relancer, mais je suis très bien à l’aile aussi. Je préfère jouer à ce poste que ne pas jouer du tout. Pour l’instant je suis très heureux comme ça ». Sa polyvalence est forcément un atout pour son nouveau club, qui n’a pas la même profondeur d’effectif que d’autres écuries du championnat.

Romaric Camou

Romaric CamouRugbyrama

Le conseil de Garba’

S’il a bien la tête à Nevers, Romaric reste un Rochelais de coeur. Et quitter son club n’a pas été chose simple, surtout pour un jeune joueur comme lui : « Je n’ai jamais joué depuis l’arrivée de Jono Gibbes. Xavier Garbajosa, avant de partir, m’a alors conseillé de quitter La Rochelle car il voyait que j’avais du potentiel. Mais Jono n’a souhaité qu’un prêt car il ne voulait pas perdre de jeune joueur. J’ai alors cherché un club. Plusieurs m’ont appelé mais j’ai choisi Nevers. Je ne regrette en aucun cas mon choix ».

C’est loin d’être un pas en arrière dans sa jeune carrière. Souvenez-vous de Thomas Ramos avec Colomiers ou encore d’Adrien Séguret actuellement avec les Montois… Le Pro D2 forge et Camou le sait. Et ce, même s’il ne s’estime pas forcément attendu : « Non à vrai dire personne ne me connaît, je ne suis pas attendu du tout. Mais j’espère faire parler de moi petit à petit ». Et pourquoi pas faire partie des meilleurs marqueurs de la compétition ?

Romaric Camou

Romaric CamouRugbyrama

Objectif phases finales

Il faut dire que l’arrière des Jaune et Bleu sait où il va. Ou plutôt, où il souhaite aller. Et de cette année à Nevers, il veut s’en servir pour aider le club avant tout. Les hommes de Xavier Péméja ont en effet des objectifs très précis : « L’équipe est attendue grâce à ses performances de la saison dernière. Nous visons les phases finales, c’est annoncé depuis la premier match. Et même si nous commençons difficilement, la Pro D2 est très longue. Nous allons trouver des automatismes et remonter notre niveau ».

Des playoffs pour sa première saison (souhaitons-lui) pleine, rien de mieux avant de rentrer en Charente-Maritime. Parce que oui, à terme il s’agit de son objectif personnel. « Je ne m’en suis jamais caché. Mon objectif est de retrouver La Rochelle. Mais pour cela, je dois montrer mes qualités ici. Et je suis concentré sur Nevers, sur rien d’autre ».

Bonne nouvelle pour les Nivernais, ils pourront compter sur leur ailier de poche pour retrouver les sommets de la division.

Mathieu Vich

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0