Icon Sport

Trévise étrille Glasgow, le Leinster défait à Dublin... Le résumé de la 1ère journée de Rainbow Cup

Trévise étrille Glasgow, le Leinster défait à Dublin... Le résumé de la 1ère journée de Rainbow Cup
Par Rugbyrama

Le 27/04/2021 à 12:10Mis à jour Le 27/04/2021 à 12:20

PRO 14 RAINBOW CUP - Une large victoire du Benetton face aux Warriors (46-19), le Munster s’offre son voisin irlandais à Dublin (3-27)... Voici le résumé de la 1ère journée de Pro 14 Rainbow Cup.

Le début de la Rainbow Cup s'est fait sans les équipes sud-africaines. La faute à la pandémie, ces dernières sont privées de rencontres directes avec les franchises écossaises, galloises, irlandaises et italiennes. Elles s’affronteront donc entre elles à partir de samedi. En revanche, tous les pensionnaires du dernier Pro 14 ont pu disputer leur premier match dans la nouvelle compétition.

Ulster 24-26 Connacht

Au bout du bout, le Connacht s’impose au Kingspan Stadium de Belfast (24-26). Dans un match riche en essais (8 au total), c’est finalement la province de l’ouest qui a fait craquer l’Ulster. L’action salvatrice a lieu à la 83ème minute de la rencontre, lorsque l’ailier Peter Sullivan parvient à aplatir le ballon dans l’en-but, suite à un jeu au pied rasant de l’ouvreur remplaçant, Conor Fitzgerald.

Les coéquipiers de Jacob Stockdale pensaient pourtant avoir fait le plus dur en passant devant à huit minutes du terme, grâce à David Shanahan (24-21). C’était sans compter sur l’abnégation des hommes d’Andy Friend, à l’image du troisième ligne Conor Oliver, à l’origine de quatre turnovers en faveur du Connacht. Ce n’est que la deuxième fois que les résidents de Galway s’imposent à Belfast depuis 1960.

Édimbourg 24-18 Zebre

Menés à la pause (7-13), les Écossais sont parvenus à renverser les Zebre en seconde période, au gré notamment de deux essais signés Luke Crosbie (45e) et Matthew Currie (62e).

Le réveil italien en fin de match (essai de Meyer à la 80e) permet tout de même aux visiteurs d’arracher un point à Murrayfield. Mais le réveil a lieu trop tard, et ne peut empêcher l’équipe entraînée par Richard Cockerill de ressortir gagnante (24-18) d’un duel qui avait déjà tourné à son avantage en janvier dernier. À noter la jeunesse du groupe convoqué par l’entraîneur anglais pour ce match, puisque Édimbourg s’est présenté sur le pré avec une moyenne d'âge de 24 ans.

Benetton 46-19 Glasgow Warriors

Surprise, le Benetton est leader de la Rainbow Cup. Bons derniers du dernier Pro 14 sans la moindre victoire au compteur, les Italiens gagnent enfin. Et qui plus est avec la manière. Les partenaires de Paolo Garbisi n’ont en effet presque rien laissé à des Warriors dépassés. Dès l’entame, Glasgow subit la vitesse de l’ailier Monty Ioane (7-0). Trois minutes plus tard, c’est Niccolo Cannone, deuxième ligne, qui s’offre une chevauchée de 40 mètres dans une défense écossaise aux abois. Bis repetita à la 23e minute, avec toujours Cannone. À la mi-temps, le score est alors de 21-0 pour les locaux.

La ligne défensive de Trévise ne cède que dans le dernier quart d’heure. Les visiteurs s’offrent trois essais en un peu plus de 10 minutes et concrétisent enfin leurs 61% de possession et 63% d’occupation sur l’ensemble de la partie. Trop peu pour inquiéter des Italiens déjà bien loin devant, qui ajoutent finalement trois nouveaux points (Padovani, 81e) pour parachever leur succès (46-19). Kieran Crowley et ses joueurs tenteront de reproduire ce genre de performance lors du derby de la semaine prochaine, face aux Zebre.

Ospreys 36-14 Cardiff Blues

Les Ospreys prennent rapidement le match par le bon bout. Le talonneur Ifan Philipps passe la ligne au bout de sept minutes après un ballon porté. Keiran Williams et Matthew Aubrey s’offrent également un essai et ceux sont les Gallois de Swansea qui virent en tête à la pause (19-0). Leurs ambitions de bonus offensif se concrétisent rapidement au retour des vestiaires. C’est de nouveau grâce à un maul que les coéquipiers de Justin Tipuric aggravent le score. Et que Philipps s’offre un doublé.

Même lorsque Cardiff parvient à se faufiler dans l’un des en-but du Liberty Stadium (Llewellyn, 61e ; Bevan, 72e), les Ospreys leur répondent quelques instants plus tard (Cross, 67e ; Parry, 81e). Pour au final s’offrir un premier succès qui les propulse dauphins du Benetton Rugby Trévise.

Mais la première rencontre de Rainbow Cup n’a pas été faite que d’éclaircies pour les hommes de Toby Booth. Leur superstar George North a quitté le terrain blessée au genou droit dès le début du deuxième acte.

Leinster 3-27 Munster

Engagé en demi-finale de Champions Cup, le Leinster avait choisi de préserver certains de ses joueurs. Les visiteurs ne se sont donc pas fait prier. À commencer par Conor Murray, auteur d’un essai express (4e) à la suite d’un service délicieux du Springbok Damian De Allende. Joey Carbery ajoute par la suite deux pénalités, répondant à David Hawkshaw, auteur des seuls points des Boys in Blue. Un deuxième essai de Murray (61e) et un autre essai de pénalité (71e) viennent finalement enterrer les espoirs de victoire du Leinster.

Dragons 52-32 Scarlets

Sûrement la rencontre la plus prolifique de cette première journée de Rainbow Cup. 12 essais ont été inscrits au cours de la partie. Seulement, à ce petit jeu-là, les Dragons ont été les plus forts, en franchissant la ligne à sept reprises. Au bout de 40 minutes, la franchise de Newport ne semblait pourtant pas se diriger vers une large victoire, puisqu’ils étaient menés par leurs voisins de Llanelli (17-19).

Tout se décante cependant lors du deuxième acte, où les locaux marquent 35 points. Sûrement que les Gallois voulaient se montrer sous leur meilleur jour, car le sélectionneur du XV du Poireau, Wayne Pivac, guettait en tribunes. À la fin, les deux formations repartent avec le point du bonus, mais c’est bel et bien l’attaque des Dragons qui s’est montrée la plus percutante (52-32).

Par Dorian VIDAL

Contenus sponsorisés