Icon Sport

Youyoutte : "Pour un match de reprise, je vais être dans le vrai direct"

Youyoutte : "Pour un match de reprise, je vais être dans le vrai direct"
Par Rugbyrama

Le 01/10/2022 à 08:11Mis à jour

TOP 14 - Touché au biceps fin mars à Montpellier, Yannick Youyoutte fera son retour ce week-end avec le Stade toulousain. En conférence de presse, l'avant polyvalent des Rouge et Noir est revenu sur sa période de convalescence et sur son retour à la compétition, qui, comme un clin d'oeil du destin, aura lieu sur la dernière pelouse qu'il a foulée.

Ce déplacement à Montpellier est un gros test pour toi...

Oui c'est sur, c'était en plus mon dernier match la saison dernière, c'est là-bas que je me suis blessé. C'est l'équipe championne en titre, devant ils sont très costauds, pour un match de reprise je vais être dans le vrai direct.

Comment as-tu vécu les derniers mois lorsque tu étais blessé ?

Ca a été compliqué. J'ai repris pendant la pré-saison, j'ai pas pris de vacances exprès pour me préparer. Et pendant un entraînement j'ai rechuté. Ca a été dur à ce moment là. Après on relativise et on se dit qu'il y a plus grave dans la vie. Le principal c'est que je puisse rejouer dès ce week-end.

Entre les suspendus et les blessés, il y a une fenêtre intéressante pour toi à exploiter...

C'est sur, faut déjà que je retrouve mon niveau, ça passera par de bonnes performances dès dimanche. On verra après, ça sera au coach de décider.

TOP 14 - Stade Toulousain - Yannick Youyoutte

TOP 14 - Stade Toulousain - Yannick YouyoutteIcon Sport

Jouer tout simplement. Physiquement je suis au top, je me sens bien, j'ai pas de douleur. Après les entraînements ne remplacent pas les matchs, on verra sur le moment comment ça se passe.

Durant ton absence, comment as-tu travaillé ?

Pour ma première blessure, les deux/trois premières semaines après la chirurgie je n'ai pas pu faire grand chose, je suis rentré en Guadeloupe voir ma famille. Après j'ai commencé par travailler tout ce qui touchait au bas du corps, j'ai repris le cardio et la course puis j'ai ensuite repris le haut du corps.

Tu as observé certaines améliorations par rapport à ta condition physique de l'année dernière ?

J'ai beaucoup travaillé avec Zeba Traoré (le préparateur physique du Stade toulousain, ndlr) pendant la pré-saison. Ca m'a fait du bien, j'ai travaillé dur. Mais comme j'ai dit, rien ne peut remplacer un match. On sera fixé à ce moment là.

Propos recueillis par Philippe Girardie

Contenus sponsorisés