• Premiership - Joe Marler (Harlequins)
    Premiership - Joe Marler (Harlequins)

Après avoir insulté la mère d'un joueur en plein match, Marler risque d'être suspendu par la RFU

Le | Mis à jour

PREMIERSHIP - Lors du duel entre les Harlequins et Bristol ce mardi soir, remporté par les Bears 15 à 12, une bagarre a éclatée. La raison ? Une insulte proférée par Joe Marler sur une mêlée, visant la mère du flanker adverse, Jake Heenan. S'il s'est ensuite excusé sur ses réseaux sociaux, le pilier de 32 ans pourrait être cité à comparaître devant la commission de discipline de la RFU.

Sur un terrain de rugby, le chambrage et autres provocations sont souvent de mise. Mais parfois, il arrive que certaines aillent trop loin. C'est ce qu'il s'est passé ce mardi, sur la pelouse du Twickenham Stoop, près de Londres. Alors que les Harlequins recevaient Bristol et que le score était serré, le pilier des Saints Joe Marler en profitait pour provoquer le flanker adverse, Jake Heenan. Une insulte a alors été lancée, avant qu'une altercation physique ne se déroule.

Very curious to see if we get to hear what Joe Marler is supposed to have said that kicked this off tonight in #HARvBRI. Jake Heenan clearly furious at something. pic.twitter.com/MlReW4drO4

— James Stafford ?? (@jpstafford) December 27, 2022

Une mini-bagarre qui aurait une raison. Marler aurait insulté la mère du joueur des Bears, rapporte The Times. Si l'arbitre du match, Karl Dickson, n'a d'abord pas entendu cette insulte, il était ensuite alerté par Heenan lui-même : "Karl, Karl, ma mère est à l'hôpital !". Conscient de sa faute, Marler a ensuite présenté ses excuses le soir même sur son compte Twitter, après que le troisième ligne de Bristol, Steven Luatua lui ait demandé. "Je suis désolé Jake Heenan - c'était minable de ma part. Je te dois une pinte/café pour la nouvelle année."

Yep. You’re right. I’m sorry @HeenanJake - piss poor from me. Owe you a pint/coffee in the new year.

— Joe Marler (@JoeMarler) December 28, 2022

Malgré ces excuses, il est possible que Marler soit cité à comparaître devant la commission de discipline de la RFU (Fédération anglaise) prochainement. Il risquerait alors une suspension.