Icon Sport

Leicester toujours sans faute, Malins en mode record... Le résumé de la 6e journée de Premiership

Leicester toujours sans faute, Malins en mode record... Le résumé de la 6e journée de Premiership

Le 25/10/2021 à 17:33Mis à jour Le 25/10/2021 à 17:37

PREMIERSHIP - Les Tigers de Leicester restent invaincus cette saison, Max Malins marque un quadruplé lors de la large victoire des Saracens, l'exploit des London Irish à Exeter, les Harlequins gardent leurs habitudes... Le résumé de la 6e journée de Premiership.

Saracens 56 - 15 Wasps

Comme la semaine passée, les Sarries étaient en mode démonstration de force ce week-end contre les Wasps. Intenables, les promus ont infligé un violent 56 à 15 à des guêpes impuissantes. Dans cette fessée mémorable, un joueur a su tirer son épingle du jeu : Max Malins. L'arrière international, vêtu d'un collant pour l'occasion, a tout simplement inscrit un quadruplé. Une statistique d'autant plus folle lorsqu'on sait que l'Anglais avait déjà inscrit un triplé contre Bath la semaine dernière. Il devient le deuxième joueur de l'histoire de la Premiership à inscrire deux hat-tricks consécutifs en championnat. Les Saracens montent sur le podium.

Northampton 66 - 10 Worcester

Pas de suspense dans ce match entre les Saints et les Warriors. Déséquilibré sur le papier, le duel entre les coéquipiers de Dan Biggar et ceux de Duhan Van Der Merwe l'a aussi été sur le terrain. L'ouvreur gallois a d'ailleurs inscrit le premier des dix essais de son équipe, marquant au total 21 points dans le match. Worcester, encaisse une cinquième défaite consécutive mais surtout une nouvelle fessée inquiétante après celles déjà reçues contre Leicester et Exeter. Du côté de Northampton, tout va bien puisque les Saints sont désormais quatrièmes de Premiership. Pour son premier match avec sa nouvelle équipe, l'ailier Courtnal Skosan a inscrit un triplé.

Harelquins 31 - 17 Bath

Comme à leur habitude, les champions en titre ont fait la différence en seconde période ! Opposés à Bath, les coéquipiers du génial Marcus Smith ont d'abord été mis en difficulté face à la lanterne rouge de Premiership. Malgré un bon départ, les Quins ont encaissé deux essais en fin de première période, alors qu'ils étaient réduits à 14 suite à un "plaquage" impressionnant de Marler sanctionné d'un carton jaune. Heureusement, Marcus Smith faisait la différence pour faire passer les siens devant en seconde mi-temps. Avec sa classe, il assurait le doublé de Marchant pour un succès finalement confortable.

Gloucester 29 - 20 Newcastle

Décidément, jouer en collant pourrait donner des super pouvoirs. Nous évoquions plus haut Max Malins, auteur d'un quadruplé face aux Wasps, et nous devons maintenant mentionner Jonny May. L'ailier supersonique a marqué un essai décisif en faveur des Cherry & Whites face aux Falcons samedi. Alors que dans une partie serrée, Gloucester restait à portée de fusil des visiteurs à quelques minutes du terme, May profitait d'un décalage de son demi de mêlée Varney pour aplatir en coin l'essai libérateur. Les Rouge et Noir l'emportaient finalement 29-20.

Leicester 19 - 11 Sale

Leicester poursuit son sans-faute. Opposés au dernier demi-finaliste de Premiership, les Tigers ont tenu pour s'offrir un sixième succès en autant de matchs cette saison. Toujours guidé par leur charnière Youngs - Ford, ils ont su faire la différence patiemment, grâce au pied de l'ouvreur international et à un essai signé Liebenberg en début de seconde période. Les Sharks réagissaient en fin de match par Langdon, mais trop tard. Leicester reste en tête de Premiership et continue d'impressionner en ce début de saison.

Exeter 21 - 33 London Irish

Pour être une surprise, c'est une surprise ! Les Chiefs, pourtant redoutés de l'autre côté de la Manche, se sont fait surprendre à domicile par les London Irish (21-33). Un revers qui ne souffre d'aucune contestation tant les hommes en blanc ont bousculé les derniers finalistes dès les premières minutes de jeu. Après 10 minutes dans la partie, le score enflait déjà : 14-0 en faveur des visiteurs. Mais les Chiefs revenaient vite dans la partie. En deux actions, deux essais étaient marqués et tout était à refaire pour les Londoniens. Ces derniers décidaient alors de débuter la seconde période comme ils avaient commencé la première. À l'abordage, ils inscrivaient deux nouveaux essais en dix minutes, puis enfonçaient le clou à l'heure de jeu. Le score était fait et les Irish décrochaient un succès retentissant (21-33).

Contenus sponsorisés