Getty Images

Cipriani révèle la sévère dépression qu'il a traversée plus jeune

Cipriani révèle la sévère dépression qu'il a traversée plus jeune

Le 21/02/2020 à 14:39Mis à jour Le 21/02/2020 à 18:06

PREMIERSHIP - Le demi d'ouverture international Danny Cipriani a publié sur Instagram une longue vidéo dans laquelle il témoigne de sa relation avec Caroline Flack, animatrice TV décédée la semaine dernière. L'occasion pour lui de revenir sur la sévère dépression qu'il a traversée à l'époque, alors qu'il avait 22 ans.

Au Royaume-Uni, l'affaire a fait grand bruit. Caroline Flack, s'est donnée la mort le 15 février dernier à l'âge de 40 ans. L'animatrice de télévision, à la tête du show Love Island, était en proie à des problèmes judiciaires suite à des agressions présumées sur son ex-compagnon, Lewis Burton.

Il se trouve que Danny Cipriani, ouvreur de Gloucester (32 ans, 16 sélections) est directement concerné par ce suicide choc car ce dernier avait été en couple avec la star du petit écran l'année dernière. Resté en très bon termes avec son ex-compagne, l'international anglais échangeait beaucoup avec Caroline Flack. Le décès de cette dernière l'a donc profondément touché, comme il le montre dans cette longue vidéo publiée ce vendredi.

Il y témoigne de la clairvoyance que les deux personnages publics partageaient encore. "À l'époque où nous nous sommes rencontrés pour la première fois, je lui ai tout dit sur moi, car je me sentais en sécurité avec elle. Je lui ai dit toutes les choses dont j'avais honte." Surtout, Danny Cipriani évoque avec beaucoup d'émotion les tentatives d'appel de cette dernière, quelques heures avant qu'elle ne passe à l'acte, et auxquelles le joueur n'a pu répondre, impliqué dans le match opposant son équipe Gloucester et Exeter.

Parler de son amie proche fut aussi l'occasion pour lui de se souvenir de ses propres moments difficiles. "Finalement, c'est l'embarras et la honte qui l'ont tuée", a-t-il dit en faisant référence à la déferlante dont a été victime Caroline Flack au moment du dépôt de plainte. L'ouvreur en a donc profité pour raconter son histoire. On découvre en effet qu'à l'âge de 22 ans, il a traversé une période de "sévère dépression" au point de vouloir en finir. "J'avais rencontré un gars en boîte de nuit. Je savais que c'était un mauvais gars [...] À un certain moment, j'ai décidé qu'il était temps de m'enlever la vie. J'ai donc essayé de lui acheter un revolver. Puis je me suis rétracté. J'ai essayé à nouveau de lui en acheter un mais j'ai renoncé. Ça a duré deux mois."

En réaction à cette vidéo-témoignage énormément relayée, la communauté rugby a largement exprimé son soutien, à l'image de Dylan Haskell, Mike Brown, Joe Launchbury et Matt Giteau entre autres. Une bonne nouvelle pour le joueur après avoir subi de nombreuses attaques sur les réseaux sociaux depuis une semaine.

En réponse à ces récents événements, le club de Gloucester a décidé de lancer une campagne de sensibilisationaux maladies mentales et troubles ce vendredi.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés