Icon Sport

Qui pour succèder à Exeter ?

Qui pour succèder à Exeter ?
Par Rugbyrama

Le 20/11/2020 à 16:43

PREMIERSHIP - Ce vendredi marque le retour de la Premiership. Le championnat anglais revient après même pas un mois d'absence avec deux matchs dont l'entrée en lice des champions en titre Exeter. L'occasion de faire un tour de table des forces en présence pour savoir qui peut succèder aux hommes de Rob Baxter. Avec une donnée très importante : l'absence des Saracens.

Ce vendredi marque le début de la Premiership version 2020 - 2021 avec le match entre les Harlequins et Exeter en ouverture. Une saison évidemment particulière qui débute assez tard au vu du contexte sanitaire actuelle. Mais cette saison sera aussi singulière sur le plan sportif avec l'absences de marque des Saracens, qui dominaient le championnat depuis plusieurs saisons maintenant et qui ont été relégués pour avoir enfreint le Salary Cap. Cela laisse donc un vide au champion en titre Exeter, qui avait réalisé un exercice 2019 - 2020 très costaud avec ce doublé historique championnat - Coupe d'Europe. Mais cela ne veut pas dire que les Chiefs n'auront pas de concurrence, bien au contraire, ils seront la cible de tous les concurrents. Tour d'horizon des forces en présences.

Bristol et les Wasps : les menaces

Il apparaît logique d'inscrire dans les favoris, en plus bien sûr des Chiefs, les Bears de Bristol et les Wasps. Les premiers nommés sont eux aussi champions d'Europe en ayant remporté la Challenge Cup face à Toulon. Cette saison, Bristol et son manager Pat Lam ne cachent pas son ambition de devenir champion. Pour cela, les Bears sont bien armés avec des joueurs comme la star fidjienne Semi Radradra, le néo-international Max Malins ou encore les frères Piutau. Autant d'armes qui font des Bears un candidat plus que crédible au titre final.

Les Wasps, eux, étaient les finalistes malheureux il y a un peu moins d'un mois. Après un trou d'air de deux ans, les joueurs de Coventry sont dans une bien meilleure passe mais ont surtout réalisé un retour à la compétition tonitruant au retour de l'interruption du championnat. Un parcours qui avait vu les Wasps infliger une lourde défaite à Bristol justement en demi-finale (47-24). L'arrivée de Lee Blackett comme manager de cette équipe semble aussi avoir donné un tout autre visage aux pensionnaires de la Ricoh Arena. Et des joueurs comme Brad Shields, Jacob Umaga ou encore le troisième ligne Jack Willis portent cette équipe vers le haut. Bristol et les Wasps semblent être les principaux épouvantails de ce championnat derrière Exeter et justement, la première journée s'achévera dimanche à 14h avec un alléchant... Wasps - Bristol. Une rencontre qu'a hâte de disputer Pat Lam pour jauger l'état de son équipe.

Sale, Bath et Gloucester en embuscade

On pourrait qualifier ces équipes de potentiel outsiders. Il y a d'abord les Sale Sharks et sa forte connotation sud africaine. Face à Northampton ce vendredi soir (21h), ils seront nombreux sur le pont comme le puissant centre Jense Van Rensburg, le talonneur Van Der Merwe ou encore la fratrie Du Preez : Jean Luc, Dan et Robert. Il y a aussi Manu Tuilagi mais les Sharks devront se passer du puissant centre, blessé. Et il y a bien sûr le facteur X de cette équipe, le demi de mêlée champion du monde Faf de Klerk. Une équipe très costaud qui visera encore les phases finales.

Bath essayera lui aussi de se qualifier pour les demi-finales, lui qui avait chuté face à Exeter 35-6 le 10 octobre dernier. Bath aura à coeur de vite retrouver ses internationaux comme le talonneur Tom Dunn, le pilier Will Stuart ou encore le troisième ligne Sam Underhill. Mais cette équipe a des arguments à faire valoir avec des joueurs de niveau international à quasiment chaque poste notamment derrière avec Joseph, Watson ou encore Cokanasiga, tous passés par le XV de la Rose. Et une fois le confinement terminé et le retour du public, les visteurs retrouveront l'ambiance si particulière du Recreation Ground. Endroit où se rendra ce samedi le promu Newcastle.

Gare à Bath donc mais aussi à Gloucester, qui a cependant appris une bien mauvaise nouvelle avec la blessure de l'international italien Jake Polledri. Mais à l'image du troisième ligne, ce n'est pas le talent qui manque chez les "Cherries and White" avec là aussi des joueurs internationaux comme l'ailier Jonny May, le jeune gallois Louis Rees-Zammit, titulaire pour la première fois ce week-end avec le XV du Poireau, l'argentin Matias Alemanno ou encore le maître à jouer Danny Cipriani. Tant de joueurs qui vont essayer de ramener Gloucester dans le haut du classement, le club n'ayant fini "que" septième la saison passée. Gloucester se déplacera à Welford Road pour affronter les Tigers de Leicester.

Un peloton serré, l'inconnue Newcastle

Derrière, tout semble possible, les Harlequins et Northampton pourraient avoir leur mot à dire et voudront se racheter après une saison précédente en demi-teinte. Il a ensuite les Worcester Warriors qui essayeront de grimper dans la hiérarchie de cette Premiership après une saison plutôt convaincante. Les London Irish, un nom bien connu dans le rugby européen, doivent faire beaucoup mieux pour retrouver leur gloire d'antan. Et en parlant de gloire d'antan, il y a les Tigers, très décévants malgré des nombreux joueurs internationaux qui auraient même pu voir dû descendre si les Saracens n'avaient pas été sanctionnés.

Enfin, le promu Newcastle arrive dans une position assez spéciale. En effet, le promu n'a plus joué en match officiel depuis le 13 mars dernier et une victoire 41-0 face à Bedford. Face à Bath, les Falcons n'auront aucun temps d'adaptation. Autant de données qui vont rendre cette saison de Premiership palpitante, cela ne fait aucun doute.

Contenus sponsorisés