Getty Images

Pour Fatialofa, remarcher, "c'est la partie émergée de l'iceberg"

Pour Fatialofa, remarcher, "c'est la partie émergée de l'iceberg"
Par Vincent Bissonnet via Midi Olympique

Le 02/04/2020 à 15:58Mis à jour Le 02/04/2020 à 16:02

PREMIERSHIP - Quatre mois après avoir souffert d'une lésion de la moelle épinière, Michael Fatialofa (28 ans) a récemment réussi à retrouver l'usage de ses jambes. Un progrès de géant pour le deuxième ligne de Worcester, même si la route reste longue.

"Ce n'est que la partie émergée de l'iceberg, a déclaré le joueur néo-zélandais à 1 News. Ce qui est le plus difficile, c'est de réussir à retrouver mes fonctions motrices au niveau des mains. Avec la gauche, je ne peux quasiment rien faire." Michael Fatiafola n'en mesure pas moins le chemin parcouru depuis son hospitalisation en urgence, le 7 janvier : "Je ne pouvais rien sentir en dessous de mon cou. C'était assez effrayant. J'étais vraiment à bout de souffle parce que ma moelle épinière était comprimée et que tout ce qui était en dessous était affecté et cela incluait mes poumons. J'essayais juste de respirer." Après la fin de son contrat avec Worcester au 30 juin, le deuxième ligne retournera en Nouvelle-Zélande poursuivre sa rééducation.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés