Getty Images

Imbroglio autour des frais médicaux de Fatialofa

Imbroglio autour des frais médicaux de Fatialofa
Par Rugbyrama

Le 09/02/2021 à 15:56Mis à jour Le 09/02/2021 à 15:57

PREMIERSHIP - Très gravement blessé au cou en janvier 2020, lors du match qui opposait Worcester aux Saracens, le deuxième ligne Néo-Zélandais Michael Fatialofa s'est remis d'une fracture et d'une grave contusion vertébrale qui l'avait temporairement paralysé. Le joueur a réagit sur Twitter à propos de frais médicaux impayés par le club des Warriors normalement impliqué.

Worcester a alors répondu être surpris de la déclaration de Michael Fatialofa à propos de ces frais médicaux. Le club dit être présent pour lui et sa famille depuis le début et continuera de rester proche du joueur jusqu'à ce qu'il soit rétabli. Worcester aurait déjà payé les frais médicaux dont ils sont responsables mais ni eux ni Michael Fatialofa sont chargés des frais supplémentaires dont il serait question. Le joueur avait été transféré au sein du Royal Buckinghamshire Hospital en juillet dernier, hôpital privé et spécialisé dans la rééducation des traumatismes liés à la moelle épinière. Trois mois de soins supplémentaires qui auraient un coût supérieur à 100 000 livres sterling. Le club a insisté auprès de l'organisme de santé qui compense les soins privés et si l'hôpital tente de réclamer d'autres frais, les avocats du club sont prêts pour protéger le Néo-Zélandais.

Contenus sponsorisés