Icon Sport

Exeter Chiefs : trois finales en trois ans

Exeter Chiefs : trois finales en trois ans
Par Rugbyrama

Le 12/04/2019 à 11:59Mis à jour Le 12/04/2019 à 12:58

PREMIERSHIP - Le leader de Premiership, Exeter Chiefs, est passé en très peu de temps d’outsider à favori pour la victoire finale. Le club n’a pas cessé de progresser jusqu’à jouer trois finales en trois saisons.

Exceter Chiefs est l’un des clubs les plus anciens d’Angleterre. Fondé en 1871 il atteint la deuxième division anglaise en 1999 pour enfin avoir le plaisir de jouer en Aviva Premiership dès la saison 2010-2011.

Dans ces années de Championship (deuxième division anglaise) ils ne finiront jamais en dessous de la sixième place. Le club est une véritable place forte du rugby en Angleterre et sa qualification pour l’élite dévoile aux yeux de toute l’Europe une ville portée par la culture du rugby.

En constante progression

Depuis sa montée en 2010 et une 9eplace au classement, le club fera six top 6 en huit ans. Une performance majuscule au vu de la compétitivité de la Premiership. Mieux, depuis trois ans Exeter a réussi à jouer trois finales de suite avec une victoire à la clé en 2017 face aux Wasps 20 à 23.

On peut attribuer cette réussite à une stabilité de l’effectif qui n’évolue pas énormément d’année en année. Ils recrutent mais forment également. Le club peut compter sur de vrais bons joueurs aux postes clés tel que l’Irlandais Gareth Steenson à l’ouverture.

Premiership - Thomas Waldrom (Exeter Chiefs) contre les Saracens

Premiership - Thomas Waldrom (Exeter Chiefs) contre les SaracensIcon Sport

La colonne vertébrale de l’équipe est à la hauteur des plus grands championnats. Au talon on retrouve l’international anglais Luke Cowan-Dickie. Au poste de troisième ligne centre le groupe évolue habituellement avec Matthew Boris Kvesic mais peut s’appuyer aussi sur l’expérience de néo-zélandais Thomas Waldrom. La charnière composée généralement de l’Australien Nic White et de Gareth Steenson a trouvé des automatismes au fil des matches. L’arrière était laissé à Phil Dollman en début de saison avant de Santiago Cordero ne devienne titulaire.

Une réussite qui n’est donc pas une surprise. Cette année on sent une finale se dessiner avec un Exeter - Saracens déjà alléchant. En phase régulière, les premiers ont disposé des coéquipiers de Maro Itoje 31-13. Match retour le 4 mai prochain.

Dylan Munoz

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0