Icon Sport

En lutte pour son maintien, Leicester n’a jamais joué en deuxième division

En lutte pour son maintien, Leicester n’a jamais joué en deuxième division
Par Rugbyrama

Le 10/04/2019 à 17:45Mis à jour Le 10/04/2019 à 17:46

PREMIERSHIP - Le Premiership est un championnat très relevé où tout peut basculer d’une année à l’autre. C’est le cas des Leicester Tigers qui vivent une saison très délicate. Alors qu’ils étaient habitués à jouer le haut de tableau et les phases finales, les hommes de Geordan Murphy luttent aujourd’hui pour rester dans l’élite.

Depuis la création de la Premiership, Leicester n’a connu que la gloire, ou presque. Avec dix titres de champion d’Angleterre et deux sacres de champion d’Europe, ils représentent l’une des équipes les plus titrées de l’histoire du pays. Plus simplement, les Vert et Blanc n’ont jamais connu la deuxième division anglaise et ont toujours joué dans la cour des grands. Mais aujourd’hui un autre combat s’est engagé. Celui du maintien.

Sextuple champion d’Angleterre depuis l’année 2000

La formule de la Premiership a changé plusieurs fois au fil des années. Dans un premier temps le leader était directement récompensé du titre de champion. Les Tigres en ont profité en 2000, 2001 et 2002. Ensuite, des phases finales sont apparues. Encore une fois au profit de Leicester en 2007, 2013, finissant le classement général second mais remportant le titre après avoir joué la demi-finale et la finale.

Jonny May, qui a brillé avec la sélection anglaise lors du Tournoi, connaît une saison bien difficile en club.

Jonny May, qui a brillé avec la sélection anglaise lors du Tournoi, connaît une saison bien difficile en club.Icon Sport

De 2014 à 2017, les coéquipiers de Manu Tuilagi ont échoué en demi-finale du championnat d’Angleterre. L’année dernière, la qualification ne s’est pas jouée à grand-chose avec une cinquième place. Plus largement, en 18 ans, le pire classement de l’équipe aura été 6e (en 2003). C’est donc une très grande nouveauté pour eux que de jouer la survie.

À cinq points de la descente

La prochaine journée s’annonce pleine d’enjeux. Leicester (10e) joue à Newcastle, dernier du classement, synonyme de descente en division inférieure. Entre les deux équipes il n’y a que cinq points, et il reste quatre journées avant la fin du championnat. En cas de victoire Leicester gardera un pied en Premiership, mais s’ils venaient à perdre là-bas, la pression sera d’une rare intensité. Avec une seule victoire hors de ses terres cette saison (à Northampton), cela risque d’être une grande épreuve.

Premiership - Manu Tuilagi (Leicester Tigers)

Premiership - Manu Tuilagi (Leicester Tigers)Icon Sport

Pour la suite du championnat, les joueurs de Geordan Murphy se déplaceront aux Harlequins mais auront la chance de recevoir deux fois, Bristol et Bath. Ils ont leur destin entre les mains. Avec quatre défaites à domicile face à Worcester (37-44), aux Saracens (22-27), à Northampton (15-29) et Exeter (20-52), le Welford Road Stadium ne fait plus figure de forteresse imprenable.

Le déclin a peut-être commencé l’année dernière lorsque que le club a compris qu’il ne jouerait pas les phases finales pour la première fois depuis 14 ans. Surement paye-t-il un niveau qui ne cesse d’évoluer d’année en année. Malgré un effectif de haut vol, l’équipe ne jouera rien d’autre cette année que le maintien. Afin d’éviter une relégation historique.

Par Dylan Munoz

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0