Icon Sport

Plus question de délocalisation à Biarritz, Le Garrec blessé.. Ce qu'il ne fallait pas manquer lundi

Plus question de délocalisation à Biarritz, Le Garrec blessé.. Ce qu'il ne fallait pas manquer lundi
Par Rugbyrama

Le 09/11/2021 à 08:31Mis à jour

Le projet de délocalisation de Biarritz abandonné pour le projet Aguiléra, la blessure du demi de mêlée du Racing 92 Nolann Le Garrec qui sera éloigné des terrains quatre mois, le Racing 92 en recherche d'un joker médical, Teddy Baubigny va s'engager à Toulon... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce lundi 08 novembre.

Gros coup d'arrêt pour Le Garrec...

Blessé à l'épaule lors du dernier déplacement des Racingmen à Brive (12-10), le talentueux Nolann Le Garrec souffre d'une luxation à l'épaule et, selon les informations de RMC Sports que nous sommes en mesure de confirmer, sera absent des terrains durant quatre mois. C'est un coup dur pour les Racingmen qui comptaient énormément sur le jeune Breton cette saison. Décidément, le club des Hauts-de-Seine est maudit, cette saison. Après avoir perdu Teddy Iribaren, Baptiste Pesenti et Fabien Sanconnie pour de très longs mois, le Racing 92 jouera donc sans son prodige pendant les quatre prochains mois.

... Le Racing cherche un joker

Selon toute vraisemblance, les dirigeants du Racing 92 devraient engager un joker médical au poste de numéro 9, Maxime Machenaud étant aujourd'hui le seul demi de mêlée valide de l'effectif. Pour rappel, Teddy iribaren soigne de son côté une blessure au genou et seul le polyvalent Antoine Gibert semble aujourd'hui en mesure de suppléer ledit Machenaud, en partance pour l'Aviron bayonnais.

Top 14 - Nolann Le Garrec (Racing 92) marque contre le Stade toulousain

Top 14 - Nolann Le Garrec (Racing 92) marque contre le Stade toulousainIcon Sport

Fini la délocalisation, Biarritz en route vers le "projet Aguiléra"

Après plusieurs mois d'extrême tension entre les dirigeants du BOPB et la mairie de Biarritz, les négociations ont selon nos informations repris entre les deux parties. Le « projet Aguilera » n'a jamais été aussi près de voir le jour. Ce dernier prévoit à moyen terme l'aménagement du stade actuel en une enceinte ultra moderne ainsi que la construction d'un centre de formation en adéquation avec les exigences du rugby professionnel. Joint aujourd'hui, la maire de Biarritz Maïder Arosteguy explique en effet : "Tout est relancé. On est actuellement en train de retravailler la copie de départ. De part et d'autre, il y a une réelle volonté de faire avancer le projet Aguilera".

Rebbadj continue à Toulon !

Toulon a annoncé lundi avoir prolongé Swan Rebbadj, son deuxième ou troisième ligne de 26 ans, et actuel capitaine en l'absence de Baptiste Serin, jusqu'en 2026. Le "joueur le plus utilisé du vestiaire toulonnais lors des trois dernières saisons", selon le communiqué du RCT, a donc prolongé de quatre années supplémentaires sur la Rade. International tricolore (trois sélections) depuis novembre 2020, Rebbadj a été formé dans les Bouches-du-Rhône, à Martigues-Port de Bouc, avant de rejoindre le RCT en 2012, suivant les traces de ses oncles Rabah et Salek qui ont porté la tunique Rouge et Noir à la fin des années 1980.

Baubigny prend la direction de la Rade

Il était acquis que Teddy Baubigny (23 ans, 1 sélection) ne porterait plus les couleurs du Racing 92 à l’issue de la saison. Son profil intéressait de nombreuses écuries de Top 14, dont Lyon, le Stade français mais aussi Clermont. Le talonneur international a finalement donné son accord à Toulon en fin de semaine dernière, pour au moins les deux prochaines saisons. Il viendrait remplacer Christopher-Eric Tolofua (27 ans ; 7 sélections), arrivé sur la Rade en 2019 et dont le contrat se termine en juin prochain. Ce dernier s’est blessé à un genou en mai dernier et n’est pas encore revenu à la compétition. Le RCT a d’ailleurs dû faire appel à Mike Sosene-Feagaï en tant que joker médical mais voulait se renforcer à ce poste pour l’exercice à venir. La décision de Teddy Baubigny va définitivement animer le marché des talonneurs. En effet, le RCT s’était aussi penché sur la situation de l’international toulousain Peato Mauvaka, pour tenter de le débaucher.

Contenus sponsorisés