Rugbyrama

Plongez au cœur des Blacks

Plongez au cœur des Blacks
Par Romain Lafon via Midi Olympique

Le 29/06/2018 à 16:46Mis à jour Le 29/06/2018 à 17:24

Contenu Sponsorisé

Amazon a réalisé une web série "All or Nothing" de six épisodes en immersion au sein des All Blacks. Une production sortie au début du mois qui nous livre quelques secrets des Néo-Zélandais.

L’année 2017 des All Blacks restera dans l’histoire. De la tournée des Lions britanniques et irlandais mémorable, à la nouvelle victoire dans le Rugby Championship en passant par les affrontements haletants face à l’Australie en Bledisloe Cup, l’équipe de production d’Amazon a suivi de l’intérieur la saison des Néo-Zélandais. L’occasion de quelques anecdotes sur la vie des meilleurs joueurs du monde, doubles champions du monde et numéros 1 au classement World Rugby.

Bledisloe Cup - Les All Blacks célèbrent leur victoire contre l'Australie

Bledisloe Cup - Les All Blacks célèbrent leur victoire contre l'AustralieIcon Sport

Le chauffeur du bus des Néo-Zélandais depuis onze années, Grant Kelly ou "Grunter" pour les intimes, nous en livre quelques-unes. "Il y a des protocoles pour monter dans le bus. Les nouveaux entrent par la porte de devant et plus ils font de matchs, plus ils vont vers l’arrière. Tout au fond, il y a les plus expérimentés avec, juste devant eux, Kieran Read. Il ne peut pas aller tout à l’arrière parce qu’il est capitaine." Ce jour-là c’est Jordie Barrett qui est désigné DJ. "On a instauré un préposé à la musique chaque année, souvent les plus jeunes. Ce n’est pas un boulot de rêve et c’est dur d’y arriver. Si ça se passe mal, les autres le feront savoir", sourit le capitaine Kieran Read.

Les commotions de Ben Smith

Après une saison difficile et plusieurs commotions subies, le vice-capitaine Ben Smith raconte comment il a vécu la situation sur et dehors du terrain, entouré par sa famille. "Je veux surtout être un bon père pour Walter et Annabelle, c’est ça qui me fait le plus peur. Les commotions me toucheront-elles sur le long terme ou alors est-ce qu’elles s’en iront ? C’est toujours cette question qui nous trotte dans la tête." "Quand quelqu’un est blessé, on a de la peine mais on vérifie que ce n’est pas notre mari, confiait sa femme Katie pendant la série face aux Lions britanniques et irlandais. Ça devient dur à regarder. Cette année, j’ai vraiment du mal. Combien de coups à la tête doit-on prendre avant de penser à faire autre chose ?".

Ben Smith (Nouvelle-Zélande)

Ben Smith (Nouvelle-Zélande)Icon Sport

Une situation qui a poussé l’arrière ou ailier à prendre une année sabbatique après la double confrontation contre l’Australie. "C’est une belle occasion de passer du temps en famille et profiter de voir les enfants grandir. Mais aussi de reposer mon organisme et me donner l’occasion de bien démarrer la saison prochaine. Cela me motivera beaucoup pour avancer." Une web série saisissante et enrichissante sur la vie des Blacks.

Vidéo - Les All Blacks, plus qu'un jeu, plus qu'un résultat, un mode de vie

02:07
Contenus sponsorisés
0
0