Icon Sport

"PSA" fustige Wardi, les Sharks suspendent un joueur... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce mercredi

"PSA" fustige Wardi, les Sharks suspendent un joueur... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce mercredi
Par Rugbyrama

Le 12/01/2022 à 19:54Mis à jour

Du nouveau concernant l'affaire de viol présumé, impliquant un international anglais, Philippe Saint-André réagit au volte-face de Reda Wardi, Noa Nakaitaci se rapproche d'un retour, la fin des jauges en Écosse et une bonne nouvelle pour le rugby féminin gallois... Ce qu'il ne fallait pas manquer ce mercredi.

Affaire du viol présumé : les Sharks annoncent la suspension d'un joueur, un prostitué sort du silence

L'affaire bouleverse le rugby anglais depuis des dizaines d'heures. Ce mardi soir on appris l'arrestation d'un ex-international anglais pour une suspicion de viol. Ce mercredi, la femme soupçonnée d'être la complice du rugbyman est sortie du silence. Elle s'est exprimée dans le Daily Mail, accablant le rugbyman. Elle le décrit comme une personne "arrogante, qui peut se comporter comme il veut". Elle se défend également d'avoir drogué la jeune fille. club des Sharks de Sale a annoncé sur ses réseaux sociaux la suspension d'un de leur joueur. Dans son communiqué, la formation de Manchester annonce "qu'elle va coopérer avec la police locale pour les aider dans son enquête". L'identité du rugbyman en question n'a bien évidemment pas été révélée.

Saint-André s'exprime sur le dossier Wardi

Le manager de Montpellier Philippe Saint-André a réagi pour Midi-Libre à la décision de Reda Wardi de faire volte-face et de ne pas rejoindre le MHR alors que son accord avait été donné. Le pilier a finalement décidé de prolonger avec La Rochelle, un revirement de situation surprise que Saint-André a du mal à digérer. Il a tenu à clarifier les choses. "Le joueur n’a pas eu la décence d’appeler le président ou moi. Seulement un SMS. En plus, il fait sa rééducation en ce moment à Montpellier. Il a finalement décidé de changer d’avis. Ça veut dire que des clubs font des offres plus importantes que nous. Moi, je n’ai pas besoin de girouette dans mon effectif. J’ai besoin de mecs qui croient au projet et qui n’ont qu’une parole. Voilà la situation. Nous, on a toujours des options A, B ou C. Mais quand je vois la façon de faire, l'état d'esprit... Le dossier est clos. Mais il faut savoir qu'on ne fera pas de cadeaux"

Nakaitaci bientôt de retour à la compétition

Absent depuis plus de six mois à cause d'une rupture du ligament croisé antérieur du genou gauche, l'ailier international français Noa Nakaitaci devrait bientôt réapparaître sous la tunique du LOU. C'est le club rhodanien qui l'a annoncé avec quelques images de son retour à l'entraînement. Noa Nakaitaci n'a plus foulé les pelouses depuis le mois de mai dernier, dans une rencontre opposant Lyon à Brive lors de la 24e journée de championnat.

Les jauges dans les stades levées dès la semaine prochaine en Écosse

À quelques semaines du Tournoi des 6 Nations, voilà enfin une bonne nouvelle. La Premiere ministre écossaise, Nicola Sturgeon, a annoncé la levée des jauges dans les stades du pays dès la semaine prochaine. Elle se dit optimiste quant à l'évolution de la crise et assure que le pass sanitaire sera toujours exigé pour pénétrer dans les enceintes sportives. Après avoir été limités à 500 personnes, les stades écossais vont donc reprendre vie dès lundi prochain, date de la fin de certaines restrictions. "Cela signifie par exemple que les spectateurs seront à nouveau autorisés lors d'événements sportifs majeurs en plein air, y compris les rencontres de football programmées en début de semaine prochaine et les matchs de rugby du tournoi des Six Nations", a annoncé Nicola Sturgeon.

Douze joueuses galloises signent un contrat à temps plein pour la première fois

C'est une petite révolution dans le monde du rugby féminin gallois, pour la première fois de son histoire, des joueuses ont signé des contrats à plein temps. Plutôt en difficulté sur la scène internationale, ces contrats permettront d'améliorer les conditions de travail des joueuses et donc d'espérer de meilleurs résultats sur les années à venir. Parmi elles on retrouve six avants (Alisha Butchers, Natalia John, Siwan Lillicrap, Carys Phillips, Gwenllian Pyrs, Donna Rose) et six arrières (Kiera Bevan, Hannah Jones, Jasmine Joyce, Ffion Lewis, Lisa Neumann, Elinor Snowsill). Après avoir amorcé un grand changement en novembre dernier avec la signature des premiers contrats pro, le rugby gallois continue sa transformation vers la professionnalisation de son équipe féminine.

Contenus sponsorisés