Icon Sport

"Pendant les hymnes, j’ai ressenti comme un soulagement"... Le Top des déclas du week-end

"Pendant les hymnes, j’ai ressenti comme un soulagement"... Le Top des déclas du week-end
Par Rugbyrama

Le 19/08/2019 à 18:24

Urios mécontent, Eddie Jones qui relativise, les Bleus satisfaits... Voici le Top des déclas du week-end.

" L’engagement m’a beaucoup plu. Tous les choix qui ont été faits ont été suivis. Pour moi ça a été très facilitant. J’ai appris [que j’étais capitaine] mercredi donc on a dû très vite se mettre en place et tous les joueurs ont très bien répondu."

Un capitaine novice, et un capitaine heureux. Jefferson Poirot soulignait l’envie qu’a montré tout son groupe au sortir de la victoire face à l’Ecosse (32-3), pour le premier des trois matches de préparation des Bleus. À titre personnel, le Bordelais a réalisé une bonne prestation et a montré toute son abnégation en défense, à l‘image de Guilhem Guirado.

" C’était une fierté pour moi que de réaliser ce rêve, après toutes les difficultés que j’ai connues pour rejoindre cette équipe de France. Pendant les hymnes, j’ai ressenti comme un soulagement. J’étais bien, j’en ai profité, tout en essayant de rester le plus concentré possible."

L’ailier d’origine fidjienne Alivereti Raka n’a pas manqué ses grands débuts avec les Bleus, après de longs mois d’attente et plusieurs rendez-vous manqués. Dès la deuxième minute de jeu, il inscrivait le premier essai du match et ouvrait son compteur sous le maillot bleu.

" Il ne s'est rien passé pendant ces dernières quarante minutes, nous n'avons pas eu le ballon, nous n'avons pas été agressifs, nous nous sommes trompés. Le contenu fut donc très pauvre."

Le coach bordelais Christophe Urios ne masquait pas sa déception après le revers concédé à domicile face à Brive (27-28) pour le dernier match de préparation de l’UBB. Particulièrement mécontent de la deuxième mi-temps proposée par les siens, il soulignait le manque d’apport de son banc de touche.

" Je pense que c’était un excellent match de préparation pour la Coupe du monde"

Ces mots ont de quoi surprendre mais ils sont bel et bien ceux du sélectionneur du XV de la Rose, Eddie Jones, à l’issue de la défaite de ses joueurs au Pays de Galles (13-6). Le coach était satisfait de la prestation livrée par l’équipe assez jeune qu’il avait choisi d’aligner, dans un stade particulièrement hostile et face à des Gallois revanchards. Il a souligné la bonne mentalité et la cohésion de ses jeunes joueurs.

" Il faut laisser Mathieu Bastareaud tranquille. Il a besoin de bosser encore et de trouver des repères sur l’aspect physique comme sur l’aspect collectif. Il doit aussi prendre la mesure de sa nouvelle équipe et digérer son intégration à un nouveau poste. Il faut être très indulgent avec lui, mais aussi que lui-même reste calme et tolérant avec son évolution sportive."

L’entraîneur lyonnais Pierre Mignoni tient à protéger sa nouvelle recrue de la pression extérieure pour le laisser évoluer sereinement à son nouveau poste de n°8. Entré en jeu lors de la victoire face à Clermont (19-26), l’ancien Toulonnais a de nouveau livré une belle prestation. À suivre...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0