Icon Sport

L'oscar de la semaine : Comment arrêter Tuisova ?

L'oscar de la semaine : Comment arrêter Tuisova ?
Par Rugbyrama

Le 26/04/2021 à 09:20Mis à jour

TOP 14 - Comment arrêter Josua Tuisova, des cuisses comme un torse et un torse de percheron, quand il se saisit d’un ballon avec une dizaine de mètres pour se lancer ? Parce que le bougre, voyez-vous, n’a pas besoin de plus pour être (déjà) à pleine vitesse.

Cette semaine, c’était au tour des Clermontois de s’y frotter. Comme lors des deux rencontres précédentes, Tuisova a inscrit un doublé.

Retour à la question initiale : comment arrêter Josua Tuisova ? Il faut, déjà, surmonter sa peur. Même le plus mordant des rugbymen, le plus ponctuel à la salle de musculation a le droit à la peur, quand la ''bête'' fonce vers lui. Samedi, sur son premier essai, Tuisova a ainsi éliminé sept défenseurs clermontois dont cinq, au moins, se sont refusés à tenter de l’arrêter. En la matière, il n’est plus question de technique de plaquage ou de défense collective : la psychologie broie toutes ces notions.

Ensuite, il vaut mieux se baisser. Tim Nanai-Williams, qui garde à son crédit d’être celui qui a finalement eu le courage de s’interposer, a fait l’inverse. En haut, sur le torse de Tuisova, il a rebondi pour mieux repartir cinq mètres en arrière. Essaye encore.

Finalement, pour arrêter Tuisova quand il est dans un tel état de forme, il faut certainement s’y mettre à plusieurs, plaquer aux chevilles, si possible de côté, en espérant qu’il ne pose pas un ultime crochet qui vous enverrait dans le vent. Cela fait beaucoup de paramètres. '' Voilà mon joueur favori '' s’est d’ailleurs émerveillé Ardie Savea à la vue des images. C’est plus facile à dire quand, bien planqué dans l’hémisphère sud, on ne croise jamais sa route.

Contenus sponsorisés