Midi Olympique

Oscars Midol - Saïd Hirèche et Demba Bamba, les symboles brivistes récompensés

Hirèche et Bamba, les symboles brivistes récompensés
Par Enzo Diaz via Midi Olympique

Le 27/11/2018 à 19:07Mis à jour Le 28/11/2018 à 12:54

OSCARS MIDOL 2018 - Lundi soir à l'espace Derichebourg, plus de 1000 personnes ont célébré et fêté le troisième ligne et capitaine de Brive, Saïd Hirèche recompensé pour sa fidélité au club corrézien. Le grand espoir tricolore au poste de pilier droit Demba Bamba fut lui mis à l'honneur avec un Oscar Barbarians.

Et l'Espace Derichebourg, fort de plus de 1000 convives se leva comme un seul homme. Lorsque Saïd Hirèche fut invité sur scène par les présentateurs et animateurs de l'événement Romain Magellan et Jean Abeilhou, tout le peuple corrézien - des leviers politiques, économiques, partenaires, anciens joueurs, associations de supporters et bénévoles jusqu'à l'école de rugby- ne put s'empêcher de scander son prénom durant de longues secondes. Une belle communion à même de faire décrocher plusieurs larges sourires au capitaine du CAB, actuellement leader du Pro D2.

Il succède à Arnaud Mela en 2013 et Arnaud Mignardi en 2016, tous deux récipiendaires de ce prix. Mis à l'honneur pour sa fidélité aux couleurs corréziennes – il dispute actuellement sa septième saison avec le maillot briviste - son sens de l'abnégation et sa générosité, le natif de Mantes-la-Jolie est un des leaders d'expérience du vestiaire briviste. Un capitaine à l'esprit exemplaire, droit dans ses bottes, qui se distingue sur le terrain par son sens aïgu du combat mais aussi son intelligence dans le jeu au sol, ainsi que son rayonnement dans les airs.

Oscars Midi Olympique - Simon Gillhan (Président du CAB), Said Hireche (Brive) et Jérémy Davidson (Entraîneur du CAB)

Oscars Midi Olympique - Simon Gillhan (Président du CAB), Said Hireche (Brive) et Jérémy Davidson (Entraîneur du CAB)Midi Olympique

Hirèche, grognard de 33 ans par excellence, a la panoplie du joueur de devoir, complet et son emprise sur le huit de devant fut notamment souligné dans une vidéo hommage par son entraîneur des avants Didier Casadeï qui ne lui trouve "vraiment aucun reproche." Le président de Brive, Simon Gillham présent pour l'occasion évoqua lui son "bonheur d'avoir quelqu'un comme Saïd capitaine du CAB". "Saïd c'est quelqu'un qui incarne l'humilité, il n'aime pas trop la lumière. C'est un homme de devoir, qui met la tête là où les autres ne mettraient pas les genoux." rajouta le président.

Le manager Jeremy Davidson qui avait déjà côtoyé Hirèche durant une saison à Aurillac (2011-2012) se disait "très fier de son capitaine. C'est un joueur qui pue les valeurs du rugby, à travers sa générosité, son agressivité que l'on retrouve dans sa manière de gratter les ballons. Saïd est une valeur sûre de ce club."

Le don d'Hirèche, la fierté de Bamba, l'hommage à Waqaniburotu

De quoi rendre fière la famille Hirèche venue quasiment au complet de Mantes-la-Jolie pour célébrer cet amoureux du sport, qui commença enfant par taper dans un ballon de...football, avant de s'orienter vers le karaté, l'aviron puis le rugby à l'âge de 14 ans. Preuve de son exceptionnelle bienveillance, Saïd Hirèche eut en guise de conclusion un mot pour chacun délivré dans un discours simple, sincère et terriblement touchant. Mis au défi par Romain Magellan pour taguer une carrosserie de voiture, le passionné de mécanique et d'automobile ne se dégonfla pas.

L'oeuvre, mise aux enchères au cours de la soirée fut remportée par le président Gillham lors d'un intense duel non moins croustillant avec Didier Casadeï. L'argent récolté fut reversé selon le désir du joueur honoré à l'association Les Bouchons d'amour qui ramasse et recycle des bouchons en faveur des handicapés tout en participant à des opérations humanitaires ponctuelles. Ce fut véritablement le clou d'une soirée qui aura vu Brive être mis à l'honneur aussi par la célébration autour de Demba Bamba.

Oscars Midi Olympique - Demba Bamba, Jean-Luc Joinel (ancien international et membre des Barbarians) et Said Hireche

Oscars Midi Olympique - Demba Bamba, Jean-Luc Joinel (ancien international et membre des Barbarians) et Said HirecheMidi Olympique

Le jeune pilier droit, champion du monde -20 ans avec les Bleuets en juin dernier, et qui a honoré sa première sélection avec le XV de France samedi dernier face aux Fidji reçut des mains de l'ancien international et figure historique du CAB Jean-Luc Joinel l'Oscar Barbarians accompagné de la mythique tunique des "Baa-Baas". Saluée comme il se devait par ses dirigeants et les supporters, la pépite Bamba ne fut pas la seule à être mise en avant.

Dans sa grande bontée, Simon Gillham adressa plus qu'un simple clin d'oeil à Dominiko Waqaniburotu, mais bien un véritable hommage. Le troisième ligne fidjien, capitaine de la sélection victorieuse pour la première fois de son histoire contre la France eut droit à une très belle standing-ovation. La classe tout simplement !

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0