Midi Olympique

L’irrésistible UBB récompensée par Midi Olympique lors d’une grande soirée d'Oscars

L’irrésistible UBB récompensée par Midi Olympique lors d’une grande soirée d'Oscars
Par Yanis Guillou via Midi Olympique

Le 19/01/2022 à 10:36Mis à jour

Oscars Midol - Ce mardi soir, se déroulait au Casino Barrière de Bordeaux, un événement particulier pour tous les amateurs de rugby en Gironde. L’Union Bordeaux-Bègles, actuellement leader du championnat s’est vu récompensée de son début de saison, avec la cérémonie des Oscars Midi Olympique. Lors d’une grande soirée, Matthieu Jalibert et Yoram Moefana ont été mis en avant.

"Ces Oscars sont une fierté toute particulière pour moi parce que je me souviens que les premières cérémonies ici étaient pour le maintien en Pro D2 !" Le temps a passé et le président Laurent Marti ne manquait pas de souligner l’ascension de son club depuis maintenant plus de dix ans. Sur la scène du Casino Barrière de Bordeaux, le président de l’UBB était bien sûr l’un des invités de marque de la cérémonie des Oscars Midi Olympique dans la capitale girondine.

Celle-ci récompensait deux joueurs qui comme leur club - remonté en 2011 et aujourd’hui à la première place du Top 14 – n’en finissent plus de monter. Matthieu Jalibert et Yoram Moefana se sont vu remettre respectivement l’Oscar Midi Olympique et l’Oscar espoir, devant presque 200 personnes venues assister à l’événement. Si ces joueurs incarnent la réussite des Bordeaux & Blanc, cette cérémonie permettait plus particulièrement de célébrer la très bonne saison bordelaise et la progression de l’équipe.

"Le club est toujours plus solide, discourait Marti aux côtés d’Emmanuel Massicard, rédacteur en chef de Midi Olympique, et de Romain Magellan, maître de cérémonie. Nous sommes pour l’instant leaders, c’est toujours bon d’en profiter, mais ça ne veut pas dire grand-chose. Ça ne change rien pour la fin de saison."

Humour et bonne humeur

Ensuite, ce fut au tour du manager bordelais Christophe Urios de rejoindre Laurent Marti sur scène, sous les sifflements moqueurs de ses joueurs et les applaudissements nourris du public. Avec son franc-parler caractéristique, celui qui a récemment prolongé son contrat avec le club ne manquait pas de faire preuve d’humour : "On progresse tous ici. Moi, mon président m’a appris à jouer au rugby !"

Toujours taquin, il se montrait tout de même très sincère à l’heure de louer les qualités de Matthieu Jalibert : "Malgré le fait qu'il soit blond, il est assez représentatif de ce que fait le groupe. Il a cette capacité d'être un merdeux et c'est un garçon qui t'oblige à progresser. Ça fait 20 ans que je suis avec les professionnels, et je crois que je n'ai jamais vu un joueur avec autant de talent."

Des propos tout aussi chaleureux que les bruyants applaudissements des spectateurs pour féliciter l’ouvreur, ainsi que le toujours très timide Yoram Moefana, montés sur scène et récompensés personnellement pour la première fois de leur jeune carrière.

Contenus sponsorisés