Midi Olympique

Kaino : “Fier de cette récompense”

Kaino : “Fier de cette récompense”
Par Rugbyrama

Le 22/09/2021 à 22:03Mis à jour Le 23/09/2021 à 09:33

OSCARS MIDOL - Auteur d’un superbe discours en français dans le texte, le double champion du monde néo-zélandais goûtait au plaisir de recevoir la dernière récompense de sa carrière de joueur.

Vous avez énormément progressé en Français…

N’est-ce pas? Il le faut, je ne m’imagine pas entraîner des joueurs français autrement que dans leur langue même si, parfois, j’ai besoin de quelques mots d’anglais pour faire passer mes messages.

Justement, comment jugez-vous vos premiers pas d’entraîneur?

L’équipe continue de gagner, c’est très bien mais c’est encore beaucoup trop tôt pour juger. Le club attend que j’accompagne les joueurs comme j’ai pu le faire en tant que joueur, que je leur amène mon expérience, donc je suis toujours dans ce rôle-là. On en jugera les effets plus tard.

C’est néanmoins en tant que joueur que vous avez reçu votre Oscar d’Honneur, votre dernière récompense en tant que tel…

C’est vrai! (rires) Un peu comme pour les vieux acteurs. Le rugby n’est pas vraiment un sport fait pour les récompenses individuelles, mais j’accueille celle-ci avec plaisir. C’est le signe que le rugby français et le Stade toulousain m’ont apprécié, probablement.

Un mot sur Julien Marchand, qui a reçu la récompense principale?

C’est un très bon choix qui a été fait. Il incarne les valeurs de ce club et celles du rugby en général. c’est un très gros travailleur, qui prend de l’expérience de jour en jour. Il est déjà un très grand capitaine du Stade toulousain, et il en sera un plus grand encore.

Contenus sponsorisés