• Top 14 - Gaël Fickou (Racing 92) face à Bordeaux-Bègles (Midi Olympique/Patrick Derewiany)
    Top 14 - Gaël Fickou (Racing 92) face à Bordeaux-Bègles (Midi Olympique/Patrick Derewiany)

Découvrez les nommés pour l'Oscar du meilleur joueur français : Fickou (12/28)

Par Rugbyrama
Le

OSCARS MIDOL - Le lundi 24 octobre se tiendra la 69ème cérémonie des Oscars du Rugby organisée par Midi Olympique, au Pavillon Gabriel (Paris). Pour l'Oscar d'or, c'est au public de faire son choix ! Chaque jour, découvrez les nommés pour élire les meilleurs joueurs français. Aujourd'hui on s'arrête près de la capitale avec Gaël Fickou.

Pièce indiscutable au centre de l'attaque du Racing 92 et du XV de France, Gaël Fickou figure parmi les tous meilleurs joueurs à son poste. A seulement 28 ans, l'ancien du Stade toulousain et du Stade français compte déjà 10 saisons professionnelles dans l'élite. Element essentiel du dernier Grand Chelem des Bleus, il se place logiquement parmi les nominés au titre de meilleur joueur français.

Avec 28 matchs disputés l'an dernier, dont 20 avec les Ciel et Blanc, le Varois d'origine a réalisé une saison pleine avec les Franciliens. Battu en demi-finale de Champions Cup et lors des barrages de Top 14, le centre international aux 71 sélections a une nouvelle fois brillé par sa capacité à gagner ses duels, tant offensifs que défensifs, et à faire jouer après lui. Jamais titré en club, Gaël Fickou reste cependant un des meilleurs éléments de notre championnat. Ancien grand espoir du rugby français, il a su confirmer les attentes placées en lui et est au fil des saisons devenu un véritable meneur d'hommes, tant au Racing 92 qu'avec les Bleus.

Top 14 - Gaël Fickou (Racing 92) face à Bordeaux-Bègles (Midi Olympique/Patrick Derewiany)
Top 14 - Gaël Fickou (Racing 92) face à Bordeaux-Bègles (Midi Olympique/Patrick Derewiany)

S'il lui arrive de jouer ailier avec l'équipe nationale, son poste de prédilection est au centre. Pouvant jouer aussi bien 12 ou 13, Gaël Fickou se distingue par sa puissance, la qualité de ses appuis et sa vitesse. Des atouts lui permettant de créer de nombreuses brèches dans les défenses adverses. Leader naturel, le Ciel et Blanc devrait très probablement être dans le groupe pour le Mondial 2023. Il participera ainsi à sa troisième Coupe du monde, après celles de 2015 et 2019.

Pour voter c'est ici !