Midi Olympique

Les champions du monde sud-africains en force !

Les champions du monde sud-africains en force !
Par Simon Valzer via Midi Olympique

Le 18/11/2019 à 21:27Mis à jour Le 18/11/2019 à 22:03

OSCARS MIDOL 2019 - Trois champions du monde sud-africains étaient présents lors de la cérémonie de remise des Oscars Midi Olympique : l'ailier Cheslin Kolbe, le numéro huit Duane Vermeulen et le capitaine Siya Kolisi.

Les champions du monde sud-africains ont répondu à l'appel que leur a lancé Midi Olympique à l'occasion de cette splendide soirée que fut la cérémonie des Oscars Monde du Midol. Trois des quinze titulaires de la finale de la dernière Coupe du monde qu'ils ont remporté aux dépens de l'Angleterre d'Owen Farrell avaient spécialement fait le déplacement.

L'ailier du Stade toulousain Cheslin Kolbe, d'abord. Revenu à Toulouse samedi dernier, le facteur X des Springboks qui signa une Coupe du monde époustouflante (trois essais en quatre titularisations et une prestation colossale face aux Blacks lors du premier match de poule) quitta momentanément la Ville Rose pour assister à cette soirée d'exception. Le troisième ligne centre Duane Vermeulon, aussi. Celui qui fut élu homme du match de la finale a fait un plus grand détour que son coéquipier Kolbe. Il a pris l'avion spécialement d'Afrique du sud et a mis ses congés (bien mérités) en suspens pour rejoindre Paris.

Kolisi, l'invité d'exception

Enfin, le dernier et non des moindres, le capitaine emblématique des Springboks, le flanker Siya Kolisi. Celui qui a marché dans les pas des légendes vivantes que sont François Pienaar, capitaine sacré en 1995 aux côtés de Nelson Mandela, et John Smit, sacré en 2007, a programmé dans son emploi du temps surchargé un séjour de 48 heures dans la capitale française pour se voir décerner l'Oscar d'honneur.

Une récompense largement méritée pour le flanker de 27 ans à la trajectoire de vie fascinante : du township de Zwide, là où il est né dans le plus grand dénuement jusqu'au sommet du rugby mondial, Siya Kolisi a tracé son chemin avec courage et abnégation jusqu'à devenir le premier capitaine noir des Springboks à soulever le trophée William Webb Ellis qu'on lui remit le 2 novembre dernier à l'International Stadium de Yokohama, et cette magnifique soirée organisée au Pavillon Gabriel dans les jardins des Champs Elysées.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0