Rugbyrama

Oscars Midol 2018 - Babillot (Castres) et Murray (Munster) grands gagnants des Oscars !

Babillot et Murray grands gagnants des Oscars !
Par Anthony Tallieu via Midi Olympique

Le 05/11/2018 à 22:05Mis à jour Le 06/11/2018 à 14:49

OSCARS MIDOL 2018 - Rendez-vous annuel incontournable de la planète rugby, la cérémonie des Oscars Midi Olympique a tenu toutes ses promesses. Une soirée d’exception marqué par le sacre du Castrais Mathieu Babillot, sous les yeux de ceux d’un parterre de stars du rugby et du sport en général.

Le gala des Oscars Midi Olympique a été à l’image du lieu qui l’accueillait : prestigieux et classe. Comme chaque année, la grande messe du rugby français et international a réuni du beau monde. Le pavillon Gabriel, situé à deux pas du palais présidentiel de l’Élysée, a été, le temps d’un soir, le théâtre d’une belle communion. Ceux qui ont fait le rugby d’hier, comme Jean-Pierre Rives ou Jean Gachassin, bavardant autour d’une coupe de champagne de l’évolution de leur sport avec ceux qui les ont récemment rejoint dans le club fermé des glorieux anciens, comme Frédéric Michalak, Conrad Smith ou Vincent Clerc, sous le regard complice d’Imanol Harinordoquy, Cédric Heymans ou encore Raphaël Ibañez, passés par là avant eux.

Ce fut aussi l’occasion de causer sport tout court pour Dimitri Szarzewski ou Maxime Machenaud avec des champions d’autres disciplines comme le basketteur Boris Diaw ou les Experts handballeurs Thierry Omeyer, Daniel Narcisse et Olivier Girault. Même en pleine semaine de préparation du premier test de novembre des Bleus face à l’Afrique du Sud, Guilhem Guirado, capitaine du XV de France, n’a pas manqué l’évènement.

Pas plus que ses coéquipiers Mathieu Babillot et Mathieu Bastareaud, respectivement sacrés Oscar d’or et Oscar d’argent, ainsi que le nouveau phénomène du rugby français Demba Bamba, ambassadeur des champions du monde U20 avec Cameron Woki et Arthur Coville. Non loin de là, le président de la FFR Bernard Laporte et son bras droit Serge Simon veillaient au grain sur la relève du rugby français.

Un Oscar monde nommé Conor Murray

Après un discours de bienvenue de Jean-Michel Baylet, président du groupe La Dépêche, la cérémonie a démarré sur les coups de 21 heures, menée par les journalistes Clémentine Sarlat et Marie-Sophie Lacarrau. Parmi les lauréats, Yannick Nyanga, neo-retraité et Oscar de bronze : "Je n’ai pas pour habitude de m’épancher sur les récompenses individuelles mais je dois avouer que celle-ci que fait plaisir, d’autant plus que c’est la dernière de ma carrière de joueur". Venu spécialement d’Irlande, Conor Murray à quant à lui reçu l’Oscar monde, félicité comme il se doit par son ami Simon Zebo. La soirée s’est achevée sur les coups de 23 heures, non sans avoir dignement fêté le rugby.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0