• Jonathan Danty - Oscar Europe.
    Jonathan Danty - Oscar Europe.
  • Jonathan Danty - Oscar Europe.
    Jonathan Danty - Oscar Europe.
  • Revivez la cérémonie sur Midi-Olympique.fr et Rugbyrama.fr
    Revivez la cérémonie sur Midi-Olympique.fr et Rugbyrama.fr

Jonathan Danty décroche l'Oscar Europe Midi Olympique !

Le | Mis à jour

OSCARS MIDI OLYMPIQUE - Après plusieurs années de galère, Jonathan Danty a réalisé une saison 2021-2022 exceptionnelle, tant avec son nouveau club le Stade rochelais, avec qui il a été sacré champion d’Europe, qu’avec le XV de France, avec lequel il a remporté le Grand Chelem. Ça méritait bien une récompense supplémentaire. Il a reçu ce lundi soir l’Oscar d’Europe.

C’est lors de la traditionnelle soirée annuelle des Oscars Midi Olympique que le trois-quarts centre international du Stade rochelais Jonathan Danty a été élu meilleur joueur européen. Une récompense qui vient saluer une saison exceptionnelle d’un joueur ayant connu pourtant quelques saisons galère jusque-là… Souvenez-vous. Danty débarque à l’été 2021 à La Rochelle sur la pointe des crampons.

#OscarsMidol
Que représente cet Oscar pour vous ? ?@DantyJonathan nous répond en vidéo après avoir remporté l'Oscar Europe ce soir ! pic.twitter.com/civDUQpiCi

— Midi Olympique (@midi_olympique) October 24, 2022

Celui qui a été sacré champion de France en 2015 avec le Stade français, qui a goûté pour la première fois au maillot bleu en 2016, n’a plus la splendeur de ses débuts. Dans les rangs des soldats roses, il ne progresse plus, ne s’affiche plus comme une référence. Il connaît même une traversée du désert en bleu (aucune sélection entre novembre 2017 et décembre 2020). Il ne doit son retour à Marcoussis qu’à la "Covid Cup" et cet accord entre la FFR et la LNR ne permettant pas à un joueur de disputer plus de trois des six matchs programmés durant cette période. Mais il n’est pas encore dans les petits papiers du sélectionneur Fabien Galthié.

Jonathan Danty - Oscar Europe.
Jonathan Danty - Oscar Europe.

Sur les bords de l’Atlantique, Danty va trouver son second souffle. Il enchaîne les rencontres et s’adapte très vite au système de jeu prôné par l’Irlandais Ronan O’Gara. "J’ai passé un cap rugbystique, déjà. Dans ma préparation de match et dans le contenu des matchs. Initialement, ce qu’on me demandait à Paris mis à part ma dernière saison, c’était de jouer sur mes qualités physiques. On avait eu un manager sud-africain (Heyneke Meyer, 2018-2019), il ne voulait pas que je fasse de passes Il ne me parlait que de la ligne d’avantage et rien d’autre. C’était frustrant, et un peu la facilité, aussi. Ici, on me demande de jouer autour de moi et on "m’oblige" non pas à changer de registre, car ma qualité première n’est pas de faire des passes sautées, mais à faire évoluer mon profil de jeu." Un choix gagnant. Il devient indiscutable au centre. Pèse sur le jeu, tant en défense qu’en attaque. Et compte parmi les principaux protagonistes de l’épopée européenne. A 29 ans, il soulève la Champions Cup, un rêve de gamin.

Un nouveau rôle en Bleu

Surtout, ses performances en club lui permettent de confirmer son statut dans le groupe du XV de France. Déjà durant l’été, profitant de l’absence des cadres tricolores, il se montre à son avantage en Australie. Et dès la tournée de novembre, il est des trois rencontres face à l’Argentine, la Géorgie et la Nouvelle-Zélande. Remplaçant sur les deux premiers, Galthié choisit de le faire débuter face aux Blacks. Il ne le regrettera pas… Il est l’un des tous meilleurs sur cette partie et contribue largement au large succès tricolore (40-25).

Inévitablement, Galthié en fait un titulaire en puissance dès le début du Tournoi des 6 Nations 2022. Il ne manquera que la réception de l’Irlande, sur blessure. Et le 19 mars, au Stade de France, à seulement quelques encablures de son Paris natal, Jonathan Danty touche au sublime. Lui et ses camarades tricolores cueillent le XV de la Rose (25-13) et réalisent le Grand Chelem. Ça valait bien un oscar.

Revivez la cérémonie sur Midi-Olympique.fr et Rugbyrama.fr
Revivez la cérémonie sur Midi-Olympique.fr et Rugbyrama.fr