Getty Images

Oscar Midi Olympique : Dupont, 21 ans et déjà grand

Oscar Midi Olympique : Dupont, 21 ans et déjà grand

Le 19/03/2018 à 21:14Mis à jour Le 19/03/2018 à 21:31

Auteur de six premiers mois dantesques sous le maillot toulousain, Antoine Dupont a reçu l’Oscar Midi Olympique ce lundi soir au Casino Théâtre Barrière.

C’est la bombe de la première partie de saison. Antoine Dupont (21 ans), qui a débarqué au Stade toulousain l’été dernier, a réalisé des premiers mois extraordinaires sous ses nouvelles couleurs. Jusqu’à devenir l’attraction et le chouchou d’Ernest-Wallon. Un rêve de gosse. "J’aime ce club, son identité, son esprit d’entreprise, le fait de ne pas avoir un système de jeu restrictif, confiait-il en août à Midi Olympique pour son premier entretien accordé après son arrivée dans sa nouvelle équipe. Dès le début, le discours d’Ugo (Mola) m’a séduit. Il m’a dit qu’il appréciait mon style, qu’il collait à celui historique du Stade toulousain. Moi, j’étais un jeune joueur, je venais du coin..."

Lui, le natif de Castelnau-Magnoac, dans les Hautes-Pyrénées, qui a rapidement incarné l’avenir et le renouveau d’une formation partie en reconquête. Titulaire avec les Bleus pour débuter la dernière tournée de novembre, le demi de mêlée avait notamment été le meilleur Français contre les All Blacks. Certes, Dupont fut coupé dans son élan, victime d’une rupture du ligament croisé antérieur du genou droit début février lors du match d’ouverture du Tournoi des 6 Nations mais il reprendra à coup sûr son ascension d’ici quelques mois.

Médard aussi récompensé

C’est donc logiquement que le joueur, auteur de cinq essais en treize apparitions toutes compétitions confondues avec son club, a reçu l’Oscar Midi Olympique ce lundi soir, au Casino Théâtre Barrière de Toulouse, des mains du président de Midi Olympique Jean-Michel Baylet, lequel a expliqué en quoi il méritait cette distinction malgré son absence actuelle : "Nous avons tellement d’admiration pour sa fougue et son talent que nous avons décidé de lui décerner cet Oscar même s’il n’est pas sur les terrains en ce moment. C’est un garçon exceptionnel."

Une récompense prestigieuse, sous les yeux de plus de 1100 supporters rouge et noir, et en compagnie de tous ses coéquipiers (et de son ami de toujours Anthony Jelonch, flanker de Castres), ses entraîneurs, ses dirigeants, mais aussi de nombreux leviers politiques, économiques, partenaires et grands anciens. Au cœur de cette cérémonie, Antoine Dupont n’est pas le seul à avoir été mis à l’honneur puisque c’est l’ensemble du Stade toulousain, évidemment représenté par son président Didier Lacroix, qui a été célébré.

Ce dernier - qui s'est réjoui du recrutement effectué par son prédécesseur dont Dupont était la tête de proue - en a profité pour rappeler ses ambitions et ses projets pour l’institution la plus titrée de l’Hexagone, qui retrouve actuellement les sommets. Enfin, l’Oscar Barbarians a été remis par Denis Charvet à l’un des joueurs les plus fidèles du club, à savoir l’arrière Maxime Médard (31 ans), enfant de la maison stadiste.

Contenus sponsorisés
0
0