Icon Sport

Huw Jones, le nouveau cador

Huw Jones, le nouveau cador

Le 26/02/2018 à 08:44Mis à jour Le 26/02/2018 à 11:28

Le centre au parcours atypique a marqué deux essais lors du triomphe face aux Anglais. On devrait reparler de lui.

Et si nous avions découvert une nouvelle vedette du rugby européen ? L'homme est souriant et affable. Le joueur particulièrement électrique et puissant, pas autant qu'un O'Driscoll, c'est sûr. Mais on a de quoi se poser des questions. Il a quand même marqué huit essais en treize sélections. Huw Jones, le centre de l'Ecosse a livré une prestation extraordinaire face à l'Angleterre (victoire 25-13).

Huw Jones - Ecosse

Huw Jones - EcosseIcon Sport

Avec Finn Russel, il a formé un duo infernal qui a rendu folle la défense adverse. Jones fut impliqué dans les trois essais de son équipe. Il a marqué le premier et le troisième et fut décisif sur le second en remontant le ballon en solo sur trente ou quarante mètres.

Huw Jones avait déjà marqué un essai contre la France en prenant la défense à revers sur une course convergente. Contre les Anglais, il s'est offert une fantaisie de footballeur : une sorte de dribble pour éliminer Watson et aplatir dans l'en-but après un service au pied de Russell. Puis, il nous a gratifiés d' une percée rectiligne sidérante de facilité en échappant à cinq défenseurs.

Presque du O'Driscoll. On reparlera de ce joueur de 24 ans au parcours atypique, formé en Angleterre, révélé en Afrique du Sud et récupéré par la SRU en raison de son lieu de naissance, à Edimbourg où vivaient alors ses parents. Il fut le premier joueur à jouer le Tournoi alors qu'il portait le maillot d'une équipe de l'Hémisphère Sud (les Stormers et la Western Province).

Brian O'Driscoll

Brian O'DriscollGetty Images

En 2016, il a représenté une sorte de pêche miraculeuse pour le rugby écossais qui l'a vite rapatrié chez les Glasgow Warriors. "Toute la semaine, j'ai senti une atmosphère spéciale. Il y avait une sorte de buzz, tout était prêt pour que nous vivions un moment spécial. J'ai pris un plaisir inouï" a-t-il confié dans les coulisses de Murrayfield dans un large sourire communicatif.

Contenus sponsorisés
0
0