Twitter

Nicolas Gomart (Directeur Général Matmut) : "Important de ne pas oublier pourquoi on aime ce sport"

Gomart : "Important de ne pas oublier pourquoi on aime ce sport"

Le 26/08/2018 à 09:07Mis à jour Le 26/08/2018 à 11:50

Le directeur général de la Matmut Nicolas Gomart revient sur le défi Matmut, qui récompense les plus belles actions de chaque journée de Top 14. Une initiative qui veut mettre à l’honneur le beau jeu sur les pelouses de France.

Rugbyrama : Comment vous est venue l’idée de ce défi Matmut, visant à récompenser des gestes qui vont au-delà de l’aspect sportif ?

Nicolas Gomart : Parce que c’est ce qu’on recherche dans le rugby. Ce qui nous a plu dans la création de ce défi Matmut, c’est de mettre en valeur les notions de solidarité, de générosité, qui sont celles que notre entreprise partage. C’est pourquoi nous avons souhaité les formaliser par le biais de ce challenge, avec deux trophées : celui du fair-play, et celui de la solidarité.

Comment avez-vous procédé ?

N.G. : Nous avons recensé au total une quarantaine d’actions, qui correspondaient à quarante articles tirés de Midi Olympique. La liste s’est réduite, puis un jury s’est réuni afin de déterminer les vainqueurs, qui n’étaient pas nécessairement des joueurs. Le choix d’un arbitre pour le geste fair-play peut surprendre, mais c’est ce qui nous a semblé le plus remarquable. Il faut beaucoup de courage et d’honnêteté pour remettre en cause sa propre décision comme M. Brousset l’a fait lors du match UBB-Stade français, et c’est ce genre d’action que nous souhaitons mettre en avant. Et en ce qui concerne le trophée de la solidarité, notre choix s’est porté sur Béziers, dont les joueurs ont contribué à la dépollution des rives de l’Orb. Par ailleurs, nous avons profité de cette cérémonie à Lyon pour remettre une récompense d’honneur à Frédéric Michalak, pour ce qu’il a pu faire à Lyon mais aussi dans l’ensemble de sa carrière.

Une initiative qui va se prolonger la saison prochaine...

N.G. : On recommence, oui. Cette idée nous plaît, et nous souhaitons la pérenniser, pour continuer à mettre ces choses en avant. Dans un moment où le rugby est questionné quant à la sécurité des joueurs, il est aussi important de ne pas oublier pourquoi on aime ce sport. Les valeurs de solidarité, de générosité qui sont inhérentes à sa pratique en font partie. Il ne faut pas voir que les aspects négatifs et les questions levées par l’actualité, mais aussi les aspects positifs du rugby. C’est ce que nous souhaitons mettre en avant.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés