• Pro D2 - Bourg-en-Bresse
    Pro D2 - Bourg-en-Bresse

Une moyenne à près de 2 000 spectateurs en Nationale, la Fédérale 1 en baisse de 36 % sur trois ans

Le

NATIONALE - À la mi-saison, le championnat de Nationale rassemble une moyenne de 1 964 spectateurs, selon les affluences de Midi Olympique, compilées par surlatouche.fr. Bourg-en-Bresse, Bourgoin et Narbonne sont les locomotives populaires de l'élite dite "amateur". En Nationale 2 et en Fédérale 1, on retrouve respectivement Niort et Mauléon en haut du classement.

Les championnats dits amateurs ont atteint la mi-saison. L'occasion de dresser un premier bilan des affluences dans les stades, alors que le format des compétitions avait encore été repensé, à l'intersaison, avec la création de la Nationale 2. Au sommet de la pyramide, le Nationale peut se targuer d'approcher les 2 000 spectateurs sur la phase aller. Selon le site surlatouche.fr, qui base ses calculs sur les informations parues dans Midi Olympique, 1 964 personnes assistent, en moyenne, aux rencontres de l'élite du rugby fédéral. La palme du club le plus populaire revient, sans surprise, à Bourg-en-Bresse avec 4 292 fidèles au stade Marcel-Verchère, devant Bourgoin (4152) et Narbonne (3583). Sur les quatorze formations de Nationale, dix dépassent le millier de spectateurs par match.

En Nationale 2, sept clubs dépassent le millier de personnes

En Nationale 2, Niort, avec 1883 supporters, devance de très peu les historiques que sont Nîmes (1867) et Auch (1850). Sept clubs dépassent le millier de personnes. Tout comme en Fédérale 1 où Mauléon (1690) est suivi, de loin, par deux ambitieux : le Servette de Genève (1250) et Nantes (1150). Toujours d'après surlatouche.fr, avec 742 spectateurs de moyenne, la Fédérale 1 a connu une baisse de 36 % de ses affluences depuis 2019 quand elle en attirait 1 150. Une baisse somme toute logique au regard de la restructuration des championnats fédéraux : en devenant le cinquième niveau national, la Fédérale 1 a perdu des locomotives (Bourg, Bourgoin, Dax, Albi, Blagnac....) mais aussi inévitablement un peu de son prestige.

?Bilan à mi-saison des affluences en #Nationale

?Bourg, 4292
?Bourgoin, 4152
?Narbonne, 3583
4⃣VRDR, 3214
5⃣Dax, 2614
6⃣Albi, 1557
7⃣Tarbes, 1429
8⃣Chambéry, 1408
9⃣Rennes, 1350
?Blagnac, 1050
?UCS, 792
?Nice, 786
?Suresnes, 706
?RCHCC, 568

Moyenne générale : 1964 pic.twitter.com/LGfLbpZ439

— surlatouche.fr (@surlatouche_fr) December 12, 2022

?Bilan à mi-saison des affluences en #Nationale2

?Niort, 1883
?Nîmes, 1867
?Auch, 1850
4⃣Graulhet, 1083
5⃣Tyrosse, 1042
6⃣Dijon, 1040
7⃣Arcachon, 1025
8⃣Marmande, 990
9⃣Fleurance, 942
?La Seyne, 940

Moyenne générale : 956

La suite du classement ⤵️https://t.co/LRHcpNKdLb pic.twitter.com/9W3Mgh5ZKz

— surlatouche.fr (@surlatouche_fr) December 12, 2022

?Bilan à mi-saison des affluences en #Fédérale1

?Mauléon, 1690
?Servette, 1250
?Nantes, 1150
4⃣Langon, 1125
5⃣Bagnères, 1120
6⃣Annonay, 1030
7⃣Castelsarrasin, 978
8⃣Castelnaudary, 960
9⃣Pamiers, 950
?Issoire, 944

Moyenne générale : 742

La suite ⤵️https://t.co/NyUyf2H9SQ pic.twitter.com/IMS7BYtkRB

— surlatouche.fr (@surlatouche_fr) December 12, 2022