• Nationale - Nice
    Nationale - Nice

Nice face au leader, un match charnière pour Tarbes... Le point sur la 6e journée

Par Rugbyrama
Le

NATIONALE - Après un match nul face aux Niçois le week-end passé, Albi doit se reprendre et engranger un maximum de points pour conserver sa place dans les six premiers. De son côté Nice se déplace chez le leader au risque de s'enfoncer dans le ventre mou. Tarbes reçoit Narbonne dans une rencontre qui aura des allures de match charnière... Le point sur la 6e journée du championnat.

Augmenter la distance de sécurité, tel sera l’objectif des Tarnais actuels détenteurs du sixième et dernier sésame qualificatif mais, bien entendu, suivis de près par le peloton des prétendants. Les Albigeois, qui ont obtenu un très bon résultat aux dépens du convalescent niçois, ne reçoivent pas pour autant Bourgoin-Jallieu au meilleur moment. Et pour cause. Les Nord-Isérois pourront tester leur capacité de réaction après l’échec pour le moins inattendu du dernier week-end. C’est peu dire si Suresnes aborde par ailleurs ce sixième acte en connaissance de cause. Avant l’exploit en question, les Altoséquanais n’avaient-ils pas baissé pavillon au profit de Nice ?

À eux d’éviter les affres de la rechute à domicile, sachant que Dax n’en finit pas, ou plus, c’est selon, de se positionner de plus en plus avantageusement aux premières loges. Les Chalossais n’ont qu’une défaite à leur passif,et encore, sur un écart des plus minces qui autorise tous les espoirs de dépassement de leur vainqueur tant aux points terrains qu’au goal-average. Ils sont capables de donner du fil à retordre à des hôtes, qui, en cas de succès toutefois, ont la possibilité de revenir à hauteur au classement. Autres équipes avec le vent en poupe (et cela ne surprendra personne) Valence-Romans et Bourg-en-Bresse.

Nice, adversaire malheureux du leader drômois au printemps dernier au stade du barrage, n’est pas vraiment dans l’expectative. Autant Hyères-Carqueiranne, en déplacement dans l’Ain, peut voir venir, autant les Maralpins accusent un retard trop considérable pour s’offrir le luxe d’attendre une échéance plus abordable.

Pour Tarbes également mais dans un autre contexte, on parlera de match charnière. Les Bigourdans ont loupé le coche à trois reprises, à eux de ne pas subir le contrecoup inhérent à un éventuel sursaut narbonnais. On fait plutôt grise mine dans l’Aude même si rien n’est encore perdu dans la mesure où les concurrents potentiels des Septimaniens n’en ont pas terminé avec les dommages collatéraux à l’actif de Valence-Romans. Invaincu à domicile mais vulnérable dès qu’il s’éloigne du Granier, Chambéry est dans une situation analogue à celle de Tarbes. Faux pas interdit donc, à plus forte raison au profit d’un promu battu à cinq reprises.

Enfin, pour Cognac-Saint-Jean d’Angély, il s’agira du match, non pas de la dernière chance (laquelle appellation serait quelque peu prématurée), mais bel et bien de la peur. Car la ligne de flottaison s’éloigne.

Par Philippe ALARY