• Ballon rugby
    Ballon rugby

Le pilier de Cognac Hygonnet plongé dans un coma artificiel après une nouvelle crise d'épilepsie

Par Rugbyrama
Le

NATIONALE - Mickaël Hygonnet, pilier de l'US Cognac-Saint-Jean-d'Angély, a été placé en réanimation et plongé dans un coma artificiel ce dimanche, après une nouvelle crise d'épilepsie. Le 30 décembre, Hygonnet avait déjà fait une première crise à l'entraînement et avait ensuite été transféré à l'hôpital. Ces crises d'épilepsie sont apparues quelques semaines après une commotion cérébrale.

"Ce dimanche, Mickael a été transféré en réanimation et a été plongé dans un coma artificiel. L’ensemble du club apporte tout son soutien à Mickael". Tels sont les mots de l'US Cognac Saint-Jean-d'Angély qui a publié ce mardi un tweet concernant l'évolution de l'état de santé de Mickaël Hygonnet. Victime d'une crise d'épilepsie ce dimanche, alors qu'il était entouré de sa famille, le pilier de l'USC a été placé en réanimation et plongé dans un coma artificiel.

Mercredi dernier notre pilier Mikael Hygonnet a été transféré aux urgences suite à une crise d’épilepsie durant une séance de course.Ce dimanche, Mikael a été transféré en réanimation et a été plongé dans un coma artificiel.L’ensemble du club apporte tout son soutien à Mikael❤️? pic.twitter.com/llOMgENMaQ

— UCS rugby (@ucs_rugby) December 6, 2022

Cette crise d'épilepsie n'est en fait pas la première pour le joueur de 28 ans. Mercredi dernier déjà - alors qu'il reprenait l'entraînement suite à une commotion cérébrale qui l'a tenu éloigné des terrains plusieurs semaines - Hygonnet avait dû être secouru par ses coéquipiers sur le terrain, alors qu'il effectuait simplement une course à l'entraînement. Il avait été transporté à l'hôpital de Cognac et, après des examens rassurants, avait pu sortir le lendemain.

Mais, comme sa famille l'a révélé sur Instagram, celui qui fait partie des historiques du club actuellement lanterne rouge de Nationale a souffert de maux de têtes durant l'ensemble de la semaine. "On ne te trouve pas comme d'habitude [...], tu te plains beaucoup de la tête", raconte un membre de sa famille sur Instagram. Finalement, pour protéger son cerveau suite à sa deuxième crise, les médecins ont décidé de placer le joueur dans un coma artificiel.

Toujours sur Instagram, la famille confie que "tous les résultats sont bons jusqu'à présent". Cette saison, Hygonnet avait disputé sept matchs avec l'USC, dont quatre en tant que titulaire. Il avait prolongé son contrat avec le club la saison dernière après l'acquisition du maintien en Nationale.