• Nationale - Blagnac s'est imposé face à Bourgoin
    Nationale - Blagnac s'est imposé face à Bourgoin

Nationale : Blagnac toujours invincible à domicile, retours gagnants pour Nice et Narbonne !

Par Rugbyrama
Le

NATIONALE - Cinq victoires à l’extérieur, deux bonus défensifs pour les deux formations battues en déplacement… Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce douzième acte a été placé sous le signe del a compétitivité à l’exportation !

Difficile d’établir un classement connoté du point de vue de la hiérarchie mais il est clair que les performances des Niçois et des Narbonnais vont polariser les regards des suiveurs. Certes, les Maralpins ne sont pas les seuls à s’être imposés sur l’herbe du promu breton. Idem pour les Septimaniens victorieux, aux abords du littoral varois, des finalistes de la dernière édition en date du championnat de France de Fédérale 1. Mais il est clair que du côté des Arboras et dans l’Aude, le top 6 figure encore et toujours dans le collimateur. Ce wagon de tête, nombreux sont ceux qui lorgnent dans sa direction. On pense à Suresnes qui, bon an, mal an, est parvenu à inverser la tendance aux dépens d’une lanterne rouge cognaço-angérienne pourtant bien partie pour goûter, enfin, aux joies d’un premier succès.

Blagnac toujours invaincu à domicile

Pour Chambéry, mathématiquement parlant, le coup reste jouable mais celui, d’un tout autre genre, porté hier par la "bête noire" albigeoise va être très, très dur à digérer. Les Tarnais, tout comme les membres du trio de tête, ont pris une option supplémentaire sur la formation du carré d’honneur propre à la phase régulière. Impossible de ne pas mettre à ce titre en exergue l’exploit de Dax en terres tarbaises. Et pourtant, le bon vieux "Stado", comme en 1973 du côté du Stadium Municipal de Toulouse, comptait bien créer la surprise mais le leader landais en a décidé autrement.

Et ce, non sans avoir été mené au score un bon moment ! Les Chalossais en tête de gondole donc, avec, dans leur sillage, Valence-Romans et Bourg-en-Bresse. Entre récents relégués de l’étage supérieur, ce sont les Aindinois qui ont eu le dernier mot, vendredi dernier. Du côté de Blagnac, il n’était pas question de tenue de gala comme à Marcel-Verchère mais plutôt de bleu de chauffe, un attribut qui, nul ne l’ignore, fait partie intégrante du décor nord-isérois. Les "Caouecs" d’Eric Escribano, de Romain Fuertès et de "Fred" Medvès, à peine freinés dans leur élan il y a quinze jours par Narbonne (12-12, NDLR) prolongent ainsi leur superbe série en cours d’invincibilité à domicile. Leur périple de samedi prochain sur les bords de la Seine vaudra à lui seul le détour, sachant que d’autres affiches ne manqueront, ni de sel, ni de piment.

Par Philippe Alary