Icon Sport

Montpellier rompt l'unité des clubs, qui répondent à Laporte

Montpellier rompt l'unité des clubs, qui répondent à Laporte
Par Leo Faure via Midi Olympique

Le 11/10/2020 à 21:18Mis à jour Le 11/10/2020 à 21:28

Dans un courrier adressé au président de la FFR Bernard Laporte, les présidents des clubs de Top 14 répondent aux menaces et réaffirment leur position : 5 matchs, oui ; 6 matchs, non ! Surtout, ils sont treize seulement à signer ledit courrier. Montpellier manque à l'appel...

Dans un courrier adressé ce dimanche soir à Bernard Laporte, les présidents du Top 14 réagissent à leur tour à la situation de blocage, sur le sujet des tests-matchs d'automne. Sur le fond, ils confirment « que les clubs de Top 14 et la LNR s’engagent pleinement au soutien du XV de France » mais que leur position demeure inflexible : 5 matchs, oui ; 6 matchs, non !

Après un rappel du contexte économique qui frappe actuellement les clubs et une réaffirmation de leur lecture à leur avantage de l'ordonnance du Conseil d'Etat, qui place la convention LNR-FFR au centre de tout (et donc la Ligue en position de force pour la négociation), les clubs en viennent à la forme. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils n'ont pas apprécié les menaces du président de la FFR. « Dans votre courrier, vous menacez les clubs de sanctions, sur le fondement du règlement 9 de World Rugby, si les joueurs n’étaient pas mis à disposition de l’équipe de France pour l’intégralité du calendrier de 6 matches que la FFR souhaite disputer. Nous sommes non seulement en total désaccord avec cette position mais également choqués par ces menaces. […] Les menaces de sanctions formulées en violation de la décision du Conseil d’État ne permettront pas de sortir de cette situation. Aussi, nous renouvelons collectivement l’appel au dialogue formulé par le Président de la LNR dans son courrier d’hier, appelant à une réunion d’urgence du Comité Stratégique FFR-LNR dès demain, afin de convenir d’un accord équilibré. »

Montpellier, seul club à fendre l'unanimité

Ce courrier est à en tête avec les logos de la LNR, de l'UCPR (syndicat des présidents) et de 13 des 14 clubs du championnat. Un absent, de marque au regard des dernières actualités du rugby français : le MHR de Mohed Altrad, sponsor maillot du XV de France, n'a pas souhaité s'associer à cette démarche.

Le club héraultais comptait cinq joueurs dans la liste de 31 éléments dévoilée par Fabien Galthié, mercredi dernier (Vincent Rattez, Anthony Bouther, Arthur Vincent, Paul Willemse, Mohammed Haouas). Alors que les clubs avaient jusque-là fait valoir leur solidarité et leur unanimité dans le bras de fer qui les oppose à la FFR, elles se fissurent ici légèrement. Et ce malgré cette affirmation en préambule de la lettre : « Au préalable, nous tenons solennellement à vous réaffirmer que la LNR et ses instances dirigeantes ont notre plein soutien pour défendre les intérêts des clubs et du rugby professionnel. »

Contenus sponsorisés