Icon Sport

Piqueronies : "Mercredi, on sera fixé sur l’état d’esprit du groupe"

Piqueronies : "Mercredi, on sera fixé sur l’état d’esprit du groupe"
Par Rugbyrama

Le 11/06/2019 à 15:20

MONDIAL U20 2019 - À la veille du dernier match de poules des Bleuets, le manager tricolore Sébastien Piqueronies s’est confié sur les qualités de son équipe et son prochain adversaire, l’Argentine.

Rugbyrama : Deuxième victoire bonifiée en deux rencontres. Pour l’heure, le contrat est rempli.

Sébastien Piqueronies : Les garçons ont été un peu plus rigoureux dans leur capacité à mettre de la vitesse, à mieux gérer les zones d’affrontement pour avoir des sorties de balles plus rapides. C’est ni plus ni moins que l’application des consignes et j’en suis très content. C’est un match plein dans la mesure où c’est une victoire bonifiée. Après, on sait pertinemment que dans les matches couperets, il faudra qu’on termine nos franchissements, sur nos 10 franchissements on finit trop peu.

L’état d’esprit observé face au Pays-de-Galles est-il vital pour les matches à venir ?

S.P. : Bien-sûr, ce sera fondamental. Je ne vous cache pas que pour l’instant, les indicateurs sont plutôt très positifs, je sens des garçons très déterminés, concentrés et solidaires. C’est de bon augure, il est évident que si on fait une belle campagne en Argentine cette année, l’état d’esprit aura été une valeur fondamentale. Le reste ne viendra que se greffer à ce socle fondamental

Vous vous apprêtez à défier l’Argentine, demain à 18h pour votre dernier match de poules. Quels enseignements tirer-vous du match face aux Gallois ?

S.P. : La précédente opposition nous renseigne sur le fait que nous sommes capables de mettre du rythme, de la vitesse et de plaquer fort. Par rapport à notre projet de jeu, ça vient valider les qualités qu’on peut avoir. Maintenant, il va falloir bien récupérer pour construire une équipe adaptée à l’équipe d’Argentine, nous allons proposer autre chose demain. À nous de très bien préparer stratégiquement cette rencontre et de leur opposer le maximum de forces.

Toujours dans votre philosophie de turn-over ?

S.P. : Exactement. On a la chance d’avoir vingt-huit garçons de qualité qui seront aptes pour demain. À nous de réaliser un travail intelligent pour être le plus pertinent possible face à l’Argentine.

Justement, que savez-vous de cette équipe d’Argentine ?

S.P. : Qu’ils viennent de mettre 50 points aux Fidjiens, ils ont gagné facilement avec un bonus offensif. Ce qui démontre leurs ambitions et qui les remet totalement dans la course aux demi-finales. Si on ne prend pas de points contre eux, on ne sera pas qualifiés. La donne est claire, mercredi, c’est un quart de finale. C’est un super contexte pour une évaluation, au moins, mercredi on sera fixé sur l’état d’esprit du groupe.

Propos recueillis par Thomas Saint-Antonin

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0