Icon Sport

Les Bleuets passent du rêve au cauchemar

Les Bleuets passent du rêve au cauchemar
Par Rugbyrama

Le 12/06/2019 à 19:49Mis à jour Le 12/06/2019 à 20:46

MONDIAL U20 2019 - Pour la dernière journée de la phase préliminaire, les Bleuets ont subi une énorme déconvenue face à l'Argentine. Pas invités, les Tricolores se sont inclinés (47-26) et doivent maintenant compter sur un alignement des planètes favorable pour entrevoir les demies.

Ils n'ont jamais semblé en mesure de rivaliser. Face à des Argentins sur-motivés devant leur public, les Bleuets n'ont tenu que deux minutes avant d'encaisser une première pénalité puis de, déjà, complètement craquer après dix minutes de jeu. En effet, sur la même action, le pilier Galo parti de ses quarante mètres s'offre un raid solitaire dans une défense française aux abonnés absente, quand dans le même temps Sacha Zegueur coupable d'un placage haut au début de l'action, est expulsé. On joue seulement la dixième minute de jeu quand, déjà menée 10-0 la France s'apprête à jouer à toute la partie à quatorze. Pas dans le coup, dominés sur chaque impact, les joueurs de Piqueronies encaissent même un nouvel essai deux minutes plus tard. Même le carton rouge à l'encontre d'Isgro ne change rien au match, les Argentins en mission déroulent leur rugby devant des Français apathiques. La réaction d'orgueil signée Delord est vaine puis qu’à la mi-temps, ce sont les Pumitas qui mènent au score (34-7) avec un bonus offensif déjà acquis.

Les Pumitos exultent face aux Bleuets

Les Pumitos exultent face aux BleuetsOther Agency

Au retour des vestiaires la vague de changements opérées avec les entrées en jeu de Joseph, Taofifenua et Vanverberghe, vient coïncider avec en léger mieux de la part des Français qui arrivent enfin à conserver le ballon. Joseph (43e) puis Taofifenua (52e) viennent redonner de l'espoir aux Tricolores. Revenus à 19-37, les Français se montrent une nouvelle trop imprécis et surtout absents en défense. Les quelques munitions offertes aux Bleuets sont toujours trop vite dilapidées quand les Sud-américains se montrent sûrs de leurs forces, notamment pour venir inscrire un dernier essai facile par l'intermédiaire de Castro (69e).

Mathis Lebel sur son couloir gauche

Mathis Lebel sur son couloir gaucheOther Agency

En toute fin de rencontre, Matthis Lebel l'une des seules satisfactions de la partie, venait conclure un mouvement collectif en bout de ligne qui offrait aux Bleuets le point du bonus offensif (75e).

Un point de bonus loin d'être anecdotique puisqu'il pourrait sauver la peau des Bleuets dans leur quête d'une demi-finale. Avec cette large victoire, les Argentins subtilisent le fauteuil de leader de poule aux Français et se qualifient donc directement pour les demi-finales. De leur côté, les coéquipiers de Louis Carbonel finissent cette phase préliminaire avec onze points et visent désormais la place de meilleur second. Plus maîtres de leur destin, ils devront donc compter sur une large victoire entre Springboks et All-Blacks, qu'importe le vainqueur pourvu que le perdant ne prenne pas de points. Réponse dans les prochaines heures.

Par Léo-Pol Platet

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0