AFP

MONDIAL U20 - France-Argentine (15-24) - Le Mondial ne pouvait pas plus mal débuter pour les Bleuets

Le Mondial ne pouvait pas plus mal débuter pour les Bleuets

Le 07/06/2016 à 18:00Mis à jour Le 07/06/2016 à 19:41

MONDIAL U20 - L'équipe de France U20 s'est inclinée pour son entrée dans le Mondial face à l'Argentine (15-24). Une sale affaire alors que les Bleuets ont mené pendant 70 minutes...

En s'inclinant contre l'Argentine (15-24) en ouverture de ce mondial anglais, les Bleuets ont fortement compromis leur chance de qualification. Pourtant dominateurs en première période, les joueurs de Thomas Liévremont n'ont pas réussi à concrétiser avant la pause. Sanctionnés à de nombreuses reprises au retour des vestiaires, par un arbitre "tatillon", les Bleuets ont été rattrapés par des Argentins plus réalistes et efficaces. N'ayant pas pris le bonus défensif, la qualification s'annonce très compliquée par les Bleuets. D'autant que l'Afrique du Sud, dans cette poule C, a atomisé le Japon (59-19).

Pour les Bleuets, le match avait pourtant bien débuté. Solides et appliqués en conquête, la confiance était clairement de leur côté. Si Miotti ouvrait le score pour l'Argentine, la réaction des joueurs de Thomas Lievremont fut rapide. Une mêlée renversée et un coup de pied à suivre plus loin, Dupont inscrivait le premier essai de la partie après dix minutes de jeu. Et c'était avec beaucoup d'intentions de jeu que les jeunes tricolores dominaient les Argentins. 8-6 après une pénalité réussie par Belleau, puis les Bleuets échouaient à deux reprises dans l'en-but. Des occasions manquées par Cancoriet (30e) et Fourcade (32e) qui allaient coûter cher.

Une domination stérile

De retour sur le terrain, les Français décidaient d'enfoncer le clou en mêlée et dès la 51e minute, ils obtenaient un essai de pénalité. Avec un score de 15-6 au tableau d'affichage, on pensait que l'écart était fait. Ce ne fut pas le cas. Sanctionnés à de trop nombreuses reprises par l’arbitre pour des fautes pas toujours évidentes, les Bleuets voyaient leur avance fondre comme neige au soleil, Elias convertissant deux pénalités (62e et 65e). Avant de prendre deux énormes coups de poignard. Velez à la 71e puis Bravin à la 74e marquaient coup sur coup et offraient la victoire à l'Argentine. Un succès qui compromet sérieusement les chances de qualification tricolore.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0