Icon Sport

Coupe du monde des moins de 20 ans - France U20 : ces 6 Bleuets à suivre lors du Mondial

Ces 6 Bleuets à suivre lors du Mondial U20

Le 04/06/2016 à 16:38

Alors que la Coupe du monde des moins de 20 ans débute mardi en Angleterre avec un premier match pour l’équipe de France face à l’Argentine (16h15), nous avons choisi de mettre en lumière six joueurs du groupe tricolore qui devraient confirmer tout le bien que l’on pense d’eux durant ce Mondial.

Clément Castets, pilier et capitaine

Ce n’est pas le joueur le plus connu du grand public, mais pourtant c’est un des éléments essentiels du groupe français."Un garçon mature par rapport à son jeune âge (20 ans)", doté de "capacités d’analyse et qui a un coup d’avance" sur le terrain le décrit Thomas Lièvremont. Le pilier gauche montpelliérain (1,80 m, 113 kg) est solide en mêlée et disponible dans le jeu courant.

Clément Castets, le capitaine de France U20

Clément Castets, le capitaine de France U20Icon Sport

Et c’est un meneur". Un meneur de combat et de vie", précise le manager tricolore. "Par l’exemple, c’est un garçon qui est très apprécié de ses partenaires." On comprend ainsi pourquoi le staff des Bleuets en a fait son capitaine dès le Tournoi des 6 nations. Clément Castets disputera son deuxième Mondial U20 en Angleterre avec après avoir déjà participé à celui en Italie l’année dernière.

Florian Verhaeghe, deuxième ligne

Florian Verhaeghe (France U20) - mars 2016

Florian Verhaeghe (France U20) - mars 2016AFP

Pour son premier Tournoi, le Nordiste, exilé à quatre ans dans le sud-ouest, a inscrit trois essais. "C’est un garçon prometteur et qui a une marge de progression", selon Thomas Lièvremont. "C’est le prototype parfait du deuxième ligne moderne, un garçon besogneux, intelligent, bagarreur, coureur, plaqueur. Il ne va pas rester longtemps dans l’ombre du rugby français et international", prédit l’ancien troisième ligne centre.

Judicaël Cancoriet, troisième ligne

Son manager à Clermont, Franck Azéma, souhaitait le conserver pour les phases finales du Top 14. Malgré la concurrence qui existe au sein de la troisième ligne auvergnate, Judicaël Cancoriet a su se faire sa place pour sa première saison à l’ASMCA. Formé à Sarcelles, passé par Massy, celui qui a pour modèle dans le rugby Léon Loppy est un joueur très actif et mobile sur un terrain.

Judicaël Cancoriet

Judicaël CancorietIcon Sport

Comme Castets, Cancoriet (1,92 m, 103 kg) est passé par le Pôle France en 2014-2015 et a déjà joué le Mondial avec les U20 la saison dernière. Auteur d’un bon Tournoi 2016 récompensé par deux essais contre l’Écosse et l’Angleterre, le troisième ligne devrait se révéler une nouvelle fois précieux sur le sol anglais.

Antoine Dupont, demi de mêlée

En bon demi de mêlée, c’est un vrai leader sur le terrain par la parole et l’exemple. Antoine Dupont est l’un des Bleuets qui possède déjà une solide expérience du haut niveau avec son club de Castres, que ce soit en Top 14 ou en Coupe d’Europe. Un atout non négligeable pour le groupe tricolore. "Malgré sa taille modeste (1,74 m), il est rapide, costaud, intelligent, il accélère le jeu", souligne Thomas Lièvremont.

Antoine Dupont officiera à la mêlée lors du mondial anglais

Antoine Dupont officiera à la mêlée lors du mondial anglaisIcon Sport

Blessé à la cheville en début de Tournoi, Dupont a intégré l’équipe de France U20 en tant que titulaire face au pays de Galles puis a enchaîné contre l’Écosse et l’Angleterre. Face aux Écossais (36-20) en préparation, le 20 mai, le demi de mêlée a inscrit un doublé. Il se pose en élément quasi incontournable des Bleuets pour ce Mondial anglais.

Damian Penaud, trois-quarts centre

On l’a découvert la saison dernière lors du Tournoi puis à la Coupe du monde en Italie, son meilleur souvenir de rugby jusqu’à présent, où il faisait déjà une forte impression au centre de l’attaque des moins de 20 ans. Damian Penaud était un joueur d’instinct. Cette année, à force d’investissement, il a passé un vrai cap. Si sa grande force reste sa spontanéité quand il est en possession du ballon, il réfléchit beaucoup plus sur le terrain, analyse mieux les situations.

Damian Penaud

Damian PenaudIcon Sport

Rapide, puissant, capable de faire jouer ses partenaires derrière lui, le Clermontois (1,88 m, 91 kg), fils de l’ancien demi d’ouverture international Alain, a connu une fin de Tournoi 2016 en apothéose en marquant un triplé face aux Anglais pour cinq essais au total en cinq matches. Au Mondial, ce sera un vrai centre d’attraction.

Gabriel N’Gandebe, ailier

Formé à Bobigny, le joueur de Massy a fait des débuts tonitruants dans le Tournoi U20 cette année après déjà des performances remarquées chez les U19. Ses démarrages, sa vitesse et sa capacité à faire jouer ses partenaires ou finir les actions ont séduit. Gabriel N’Gandebe a connu un coup d’arrêt lors du déplacement au pays de Galles en concédant deux cartons jaunes qui ont compliqué la tache des Bleuets qui se sont finalement inclinés (16-10), leur seule défaite lors de ce 6 Nations.

Gabriel N’Gandebe

Gabriel N’GandebeIcon Sport

Après une suspension purgée face à l’Écosse, l’ailier (1,73 m, 74 kg), 19 ans seulement, a repris sa marche avant face à l’Angleterre en inscrivant un doublé, puis un autre essai face aux Écossais en préparation. On attend qu’il confirme tout son potentiel lors de cette Coupe du monde, où il pourrait bien mettre le feu dans les défenses.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0