Icon Sport

"Même ma mère m'appelle pour me donner des conseils"... Le top des déclas du week-end

"Même ma mère m'appelle pour me donner des conseils"... Le top des déclas du week-end
Par Rugbyrama

Le 18/10/2021 à 16:29Mis à jour

La satisfaction de Lambey après la victoire face à Toulouse, Michalak s'exprime quant à son arrivé à Toulon, Jean-Noël Spitzer ironise sur la situation du RC Vannes, le constat de Nyanga après la victoire du Racing 92 ou encore le réalisme de Danty... Voici le top des déclarations du week-end :

" On peut dire que c’est l’une des plus belles victoires"

Ce week-end, les Lyonnais ont probablement réalisé leur meilleure performance de ce début de saison en s'imposant face au Stade toulousain. Après la rencontre, Félix Lambey, deuxième ligne du Lou, n'a pas caché sa joie : "On peut dire que c’est l’une des plus belles victoires ici ! C’est une équipe assez exceptionnelle qui arrivait ici avec que des victoires, et faire le match que l’on a fait, être solidaire pour l’emporter, cela montre que l’état d’esprit est bon, et que l’on est capable de gagner de grandes équipes.Toulouse est une équipe exceptionnelle, capable de faire des choses incroyables et on a été capable de les contenir. Notre défense a été assez remarquable et nous a permis de l’emporter"

" Le RCT est un grand club, avec ce grain de folie dans lequel j’ai eu la chance d’évoluer "

Le Rugby club toulonnais a officialisé l'arrivé au club de l'ancien internationnal Frédéric Michalak en décembre prochain. Il aura en charge le développement individuel du joueur, aussi bien des avants que des arrières. "Le Rugby Club Toulonnais est un grand club, avec ce grain de folie dans lequel j’ai eu la chance d’évoluer en tant que joueur. Être consultant du club pour pousser vers la haute performance et l’accomplissement personnel, sont des défis qui me motivent. J’interviendrai sur le développement de la performance individuelle des joueurs, sujet prégnant du rugby moderne, et sur l’analyse stratégique attaque/défense", explique Frédéric Michalak.

" Même ma mère m'appelle pour me donner des conseils"

Après six défaites en autant de journées de Pro D2, le RC Vannes a enfin connu la victoire, vendredi soir à l'occasion de la réception d'Agen (46-3), l'autre "malade" de cette deuxième division. Si le chemin reste encore long avant de retrouver les sommets du Pro D2 qu'ils cotoyaient depuis deux saisons, les Bretons se sont fait du bien à la tête. Forcément soulagé en conférence de presse d'après-match et d'humeur à plaisanter, l'entraîneur Jean-Noël Spitzer ironisait sur ce début de saison raté : "On est dans une situation où même ma mère, au fin fond du Finistère, m'appelle pour me donner des conseils sur le plan de jeu. Si moi, je n'ai pas de ligne directrice, ça peut être vraiment la fête à..."

" On peut dire que la saison est lancée, mais on ne va pas s'enflammer "

Les Rochelais ont gagné leur premier match à l'extérieur à La Rochelle (8-6). La recrue internationale Jonathan Danty y voyait un vrai motif de soulagement après un début de saison compliqué. Il s'agit de la deuxième victoire de suite des hommes de Ronan O'Gara. Mais le centre ne souhaite pas crier victoire trop vite : "On peut dire que la saison est lancée. Après, on ne va pas s'enflammer non plus. Disons qu'on va essayer de monter en puissance".

" Gagner à Mayol n’est jamais anodin"

L’ancien troisième ligne de l’équipe de France, Yannick Nyanga aujourd’hui directeur sportif du Racing 92 est revenu en conférence de presse sur la victoire à Toulon. Celui-ci refuse de minimiser cette victoire sans non plus parler "d’acte fondateur" et en pensant déjà aux prochains enjeux : "Gagner à Mayol n’est jamais anodin. Après, dire qu’on est rassuré, non parce que malheureusement dans ce championnat les semaines se suivent et ne se ressemblent pas. Donc on est satisfait, c’est sûr parce qu’il faut forcément faire un très bon match pour gagner ici. Nous sommes très fiers d’eux. Le problème de ce championnat c’est que la semaine prochaine il y a Montpellier qui arrive, dès la semaine d’après il y a le Stade Toulousain et il va ensuite falloir aller à Brive. On sait que ce sont des équipes très difficiles à manœuvrer donc on n’a pas le temps de se relâcher. Nous sommes très contents de la progression collective de l’équipe mais on va être de nouveau testé la semaine prochaine"

Contenus sponsorisés