Icon Sport

Bourdon et la première ligne conquérantes, Ménager décevante.. Les notes de Bleues

Bourdon et la première ligne conquérantes, Ménager décevante.. Les notes de Bleues
Par Rugbyrama

Le 01/05/2021 à 08:55Mis à jour

XV DE FRANCE FÉMININ - Le XV de France féminin s'est incliné ce vendredi soir, lors du match de la revanche face à l'Angleterre (15-17). Avant que l'obscurité ne ternisse les espoirs français, la première ligne avait réalisé un gros travail de sape, au même titre que Pauline Bourdon. Les notes des Bleues.

1- Annaëlle Deshaye : 7/10

Encore une fois, Deshaye a fait subir une torture à son adversaire directe en mêlée fermée. La Lyonnaise a systématiquement mis son équipe dans l'avancée, et c'est d'ailleurs suite à une mêlée conquérante que les Bleues ont inscrit leur deuxième essai par Jessy Trémoulière (33e). Toujours présente au soutien, elle a joué son rôle pleinement dans ce match tendu.

2- Agathe Sochat : 6,5/10

Comme ses compères de la première ligne, Sochat a fait avancer son équipe, que ce soit en attaque ou en défense. Très présente et toujours au soutien. Propre en conquête, elle a assuré aux Bleues une certaine continuité dans le jeu.

3 - Rose Bernadou : 7/10

Bien sûr là aussi, comment ne pas parler de ces mêlées ? La Montpelliéraine a, comme ses coéquipières, dominé physiquement les Anglaises. Sa puissance a donc fait de grosses différences, dans le jeu et en défense notamment, comme en témoigne un très beau caramel dans les premières minutes du match. Appliquée, elle permet à ses coéquipières et à Pauline Bourdon de créer le décalage sur le premier essai. Dans un bloc de trois, elle feinte le percussion et sert intelligemment sa demi de mêlée qui envoie Filopon à dame. Elle est remplacée par Clara Joyeux (50e), qui n'a pas eu le temps de montrer toute l'étendue de son talent.

4 - Madoussou Fall : 6,5/10

Souvent utilisée en première attaquante sur les lancements français, Fall ne s'est certainement pas échappée. Plein fer, elle a écrasé la défense anglaise, imposant son gabarit dans les zones d'affrontement. Elle a continuellement mobilisé plusieurs joueuses anglaises. En défense, elle est l'une des principales participante à la défense héroïque des Bleues en début de seconde période.

5 - Safi N'diaye : 6,5/10

Comme sa compère de la deuxième ligne, N'diaye a été partout. En attaque, elle a apporté sa puissance, mais aussi sa filouterie sur certaines prises d'initiatives. Très intéressante offensivement, et encore une fois inoxydable en défense. Elle aussi a abattue un gros chantier. Avec cette deuxième ligne-là, le XV de France féminin peut viser haut.

6 - Julie Annery : 6,5/10

Sur la pelouse de Villeneuve d'Ascq, Julie Annery a vécu une soirée paradoxale. D'abord, elle a été une des meilleures françaises sur le terrain, se montrant très disponible en bout de ligne et sur des combinaisons. Elle a beaucoup tenté. Mais ce carton jaune reçu à la 50e minute vient ternir sa performance. Même si nous sommes en droit de nous demander si le geste du pied était intentionnel. Durant son absence, les Bleues n'ont pas pour autant encaissé de points, mais ont laissé des plumes physiquement.

7 - Gaëlle Hermet 6/10

La capitaine a poursuivi son gros travail de l'ombre. Un peu discrète, elle a été une pièce majeure des Bleues en défense, mais aussi dans les rucks. Comme en témoigne ce ballon gratté à la 16e minute. Sans fausse note, mais sans coup d'éclat.

8 - Romane Ménager 5/10

Sûrement une des joueuses les plus décevantes de ce match. Peut-être est-ce parce qu'on sait à quel point Romane Ménager peut être dominante derrière le pack français. Habituelle dynamiteuse du jeu, elle a eu du mal à se mettre en évidence. Elle se fait aussi effacer sur le premier crochet de Dow, sur le superbe essai de l'Anglaise. Une soirée à oublier, d'autant plus que Ménager s'est blessée à la 63e minute. Elle a donc été remplacée par Diallo, qui n'a pas passé plus d'une minute sur le terrain, à cause de la panne d'éclairage.

9- Pauline Bourdon : 7/10

Jusqu’au black out à l’heure de jeu, la demi de mêlée a tenté de court-circuiter la défense anglaise, en essayant d’emballer la partie à plusieurs reprises. Comme à la 9e, lorsqu’elle joue rapidement une pénalité. Même chose une quinzaine de minutes plus tard sur un bras cassé. Si elle se fait éliminer trop facilement par Abby Dow sur le deuxième essai anglais, elle est à malgré tout l’origine du premier essai des Bleues. À la 9e, elle est en effet à la baguette de la jolie combinaison qui envoie Maëlle Filopon dans l’en-but.

10- Morgane Peyronnet : 5,5/10

La rencontre aura été en demi-teinte pour la joueuse de Montpellier. Son en-avant sur une attaque en première main, peu après le premier quart d’heure, offre une mêlée aux Red Roses. En tentant une passe sur un pas osée à la 22e, elle aurait même pu concéder une interception. La demi d’ouverture s’est néanmoins signalée par quelques éclairs. Et notamment une superbe percée tout en puissance (32e) qui mènera à les Anglaises à la faute et les réduira à 14 contre 15 pendant 10 minutes.

Sortie sur blessure et remplacée par Camille Imart (22) à la 54ème minute, qui n’a pas eu assez de temps pour se mettre en évidence.

11- Élise Pignot : 5/10

Un match délicat pour la joueuse de 25 ans. Un peu isolée sur son aile, Pignot a néanmoins fait preuve de détermination en défense. Comme lorsqu’elle contre joliment un jeu pied adverse (18e). Ou lorsqu’elle propulse en touche une Anglaise grâce à un beau plaquage (60e). Mais elle s’est malgré tout montrée bien trop timide sur le reste de la rencontre. On l’a notamment assez peu vu balle en main.

12- Gabrielle Vernier : 7/10

Un gros plaquage en début de partie, une belle percée qui met la France dans le sens de la marche en milieu de première période… Gabrielle Vernier a livré une prestation solide au centre du terrain. Assez disponible en phase offensive, la joueuse de Blagnac s’est montrée sérieuse en attaque comme en défense. Elle obtient par exemple une mêlée en coffrant un ballon sur une attaque anglaise menée par Ellie Kildunne.

13- Maëlle Filopon : 6/10

Elle avait la lourde de tâche de remplacer Clara Neisen, auteure d’une belle performance la semaine dernière au poste de deuxième centre, et elle n’a pas faillit. Casque vissé sur la tête, la jeune trois-quart s’est notamment retrouvée dans un intervalle qui lui a ouvert les portes de la terre promise (9e). On notera tout de même une ou deux imprécisions techniques (en-avant maladroit à la 6e).

14- Caroline Boujard : 5,5/10

Nommée parmi les meilleures joueuses d’un Tournoi 2021 où elle a terminé meilleure marqueuse (5 réalisations), Caroline Boujard suscitait certaines attentes ce vendredi soir. Elle n'a pas eu l’occasion de mettre ses qualités de vitesse en valeur et a, au final, été assez peu servie. Lorsqu’elle l’a été, elle n’a pas eu l’éclair que l’on aurait pu attendre d’elle. À la 28e, son jeu au pied est trop long et sort au-delà de l’en-but.

15- Jessy Trémoulière : 7/10

Malgré quelques petites bourdes (un en-avant à la 21e et un autre à la 55e) et une défense qui laisse clairement à désirer sur le premier essai des Red Roses, la prestation de Trémoulière a été sérieuse. Cette dernière a usé de son pied pour faire reculer les Anglaises à plusieurs reprises, notamment durant le deuxième acte où elle trouve deux jolies touches dans les 22m adverses. Elle est avant cela à la conclusion d’une action en sortie de mêlée, qui permet aux Bleues de reprendre l’avantage (33e) à cet instant du match.

Contenus sponsorisés