Icon Sport

Les Français à domicile en quart de finale, trois forfaits pour le Tournoi… Nos Tops et Flops

Les Français à domicile en quart de finale, trois forfaits pour le Tournoi… Nos Tops et Flops
Par Rugbyrama

Le 20/01/2020 à 17:35Mis à jour Le 20/01/2020 à 18:27

Les clubs français seront en majorité en phases finales de Coupe d’Europe, dont quatre à domicile. Trois clubs français finissent invaincus lors de cette phase de poule, alors que le Racing 92 va regretter sa deuxième mi-temps. Aldegheri et Vunipola vont rater le Tournoi et pour Rees-Zammit c’est compromis.

Tops

6 qualifiés et 4 à domicile

Les phases de poules de deux Coupes d’Europe sont désormais terminées et la France sera la nation la plus représentée en phases finales. Avec 3 représentants dans chacune des deux compétitions, les clubs français ont brillé durant les phases de poule. Toulouse, Clermont et le Racing 92 seront bien au rendez-vous des quarts de finale de Champions Cup et les deux premiers vont recevoir pour la prochaine étape. En Challenge Cup, Toulon et Bordeaux avaient d’ores et déjà validé leur billet avant cette dernière journée et c’est Castres qui arrache sa qualification après sa victoire à l’extérieur.

Parmi les 6 clubs français qualifiés en quart de finale, 4 d’entre eux vont recevoir ce premier match à élimination directe. Le Stade Toulousain retrouve son quart de finale à domicile presque 10 ans après le dernier dans la ville rose alors que l’ASM jouera au Michelin deux ans après le dernier. Pour la deuxième Coupe d’Europe, Toulon va retrouver Mayol à ce stade de la compétition 5 ans après mais pour Bordeaux ce quart de finale à Chaban-Delmas sera une grande première dans l’histoire.

Toulouse, Toulon et Bordeaux invaincus

Dans chacune des deux Coupes d’Europe, trois clubs finissent invaincus et une nouvelle fois les clubs français sont en majorité. Toulouse, Toulon et Bordeaux terminent cette première phase sans défaite. Mais le Stade Toulousain et le RCT se détachent légèrement avec 6 victoires au compteur dont 3 bonus offensif pour le club français le plus titré et 2 pour le club de la rade. Mais l’UBB n’est pas très loin derrière avec 5 victoires et un match nul contre Edimbourgh, leur prochain adversaire en quart de finale. Ces trois clubs vont recevoir au prochain tour et garde donc un léger avantage pour garder cette invincibilité un tour de plus.

Un week-end européen à 125 essais

Le week-end de Coupe d’Europe a été fructueux sur le plan offensif avec au total 125 essais marqués en 20 rencontres, 61 essais en Champions Cup et 64 en Challenge Cup. La moyenne d’essai par match entre la Champions Cup et la Challenge Cup est au-dessus de 6. Et en plus d'un nombre d'essais très élevé sur cette journée, 15 points de bonus offensifs ont été distribués avec une rencontre de Cardiff contre Calvisano qui a atteint les 10 essais en faveur des Gallois.

Flops

Les blessures d'Aldegheri, Vunipola et Rees-Zammit

Juste avant les rassemblements des équipes nationales pour le Tournoi des 6 Nations, les blessures tournaient autour des sélectionnés. Et l’une des images du week-end reste la blessure de Dorian Aldegheri avec le Stade Toulousain. Sorti en larmes du terrain, le pilier droit des Rouges et Noirs l’a senti de suite que sa sélection s’envolait. Une blessure au genou sûrement moins grave que prévue mais qui l’empêche tout de même de disputer le Tournoi. Billy Vunipola est sorti après 5 minutes de jeu contre le Racing 92 et est d’ores et déjà forfait puisqu’il s’agit d’une fracture du bras. Louis Rees-Zammit, la révélation du début de saison, pourrait également manquer son premier rendez-vous avec le Pays de Galles après sa sortie sur blessure.

Les Saracens relégués

Une nouvelle officielle depuis samedi et c’est un rebondissement énorme pour les Saracens et le rugby européen. Le dernier Champion d’Europe et d’Angleterre sera relégué à la fin de la saison peu importe la fin de saison du club des Sarries. C’est un terrible rebondissement et désormais les coéquipiers d’Owen Farrell n’ont plus que la Champions Cup a joué et un quart de finale face au Leinster. Mais si les Saracens venaient à remporter cette compétition, ils ne pourraient pas défendre ce titre la saison prochaine. La question des transferts se pose également surtout avec le nombre de stars dans ce club anglais.

La deuxième mi-temps qui change tout pour le Racing

Après 40 minutes de jeu sur le terrain des Saracens, le Racing 92 était en tête au score (17-21). Doublé de Vakatawa et un essai de Dupichot, le match des Franciliens semblait bien partie pour se finir sur une réception en quart de finale. Mais en seconde période tout s’est effondré et les Saracens ont réussi à renverser la tendance et gagner cette rencontre. Plus de quart de finale à domicile pour les hommes de Laurent Travers mais un déplacement au stade Michelin début avril.

Par Bastien Rodrigues

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés