Icon Sport

Les favoris déroulent en quart, Vahaamahina perd ses nerfs... Les Tops et Flops du week-end

Les favoris déroulent en quart, Vahaamahina perd ses nerfs... Les Tops et Flops du week-end
Par Rugbyrama

Le 21/10/2019 à 17:22

En ce week-end de quart de finale du Mondial, les favoris ont impressionné autant que Vahaamahina a déçu. En Top 14, Brive a fait fort et les deux premiers ont subi à l'extérieur... Voici les Tops et Flops du week-end.

Les Tops

Les favoris déroulent

Ultra-favoris dans leur quart de finale respectif, Angleterre, Nouvelle-Zélande et Afrique du Sud ont déroulé comme prévu, avec des performances stratosphériques notamment pour les deux premiers nommés. Le match des Blacks fut tout simplement d'anthologie tant les partenaires de Beauden Barrett, en feu durant ce match, ont écrasé l'Irlande grâce à un jeu clinique au possible et d'une fluidité épatante, 46 à 14. Les hommes d'Eddie Jones ont aussi fait très fort car on ne passe pas 40 points à l'Australie comme ça, quelle que soit sa forme du moment. Enfin les Boks ont mis fin à l'épopée fantastique du Japon, grâce à une puissance écrasante notamment (26 à 3).

La France et le Japon, perdants magnifiques

S'ils ont du rendre les armes en quart de finale, Français et Japonais ont tout de même terminé leur Mondial la tête haute. Les Bleus, grâce à un jeu plaisant et le talent de ses attaquants, ont donc laissé entrevoir de beaux espoirs pour la suite, dans un match qu'ils auraient dû gagner et où ils ont fait trembler les Gallois. Les Japonais eux, ont montré leurs limites face à la surpuissance des Boks mais ont encore une fois enchanté tout le monde du rugby grâce à leur jeu fluide et si rapide, fait de prises d'initiatives et de passes au contact. Des fins d'aventures marquantes mais que les acteurs ne seront pas prêt d'oublier tant elles nous ont enchantées.

Brive impérial à domicile

En Top 14, après la surprise Bayonne, l'autre promu continue de résister aux envahisseurs du haut de tableau, envers et contre tous. Dans son stade, Brive a tout simplement fait tomber un nouveau cador à domicile en la personne de Bordeaux, grâce à une performance de haut vol, bien, aidée il est vrai par un carton rouge à l'encontre de Diaby en début de partie. Il s'agit de la 22ème victoire consécutive des Corréziens à domicile, eux qui vous l'aurez compris, demeurent toujours invaincus sur leur pelouse cette saison.

Les Flops

Le carton rouge de Vahaamahina

Le deuxième ligne s'est excusé envers ses partenaires et nous ne voudrions pas plus l'accabler le jour de son anniversaire, lui qui est sous le feux des critiques (méritées) depuis hier et le quart de finale des Bleus. Mais tout de même, cela ne change pas le côté irréparable de son geste stupide sur Wainwright, qui qu'on se le dise, et en très grand partie responsable de la défaite des Bleus au terme de ce match abouti. Cruel.

La photo de M. Peyper

Sorti boire quelques coups dans Oita après le quart de finale perdu par les Bleus qu'il venait d'arbitrer, Jaco Peyper a été photographié tout sourire en train de mimer le coup de coude de Vahaamahina, au milieu de supporters gallois. Si ce côté bon enfant entre arbitres et supporters et arbitres et joueurs est à louer et à conserver, force est de reconnaître que son attitude à été plus que maladroite. D'autant que s'il n'y a pas de polémique à avoir sur son arbitrage (bien que l'ultime essai gallois soit très limite), un arbitre doit, dans ce genre de circonstances, garder de la retenue et un minimum d'impartialité. Pas sûr que cela ait fait rire les français, ni même World Rugby qui devrait sanctionner son arbitre dans les jours à venir.

Coup d'arrêt pour les cadors du championnat

Ce week-end a marqué une première dans ce début de saison pour Lyon et Bordeaux, les deux premiers du Top 14 depuis la première journée. Les leaders se sont en effet inclinés à Lyon pour la première fois de la saison, dans un match cadenassé par une pluie battante. Les Girondins ont eux pris la marée à Brive, en encaissant 30 points. Si ces défaites n'ont rien d'alarmant pour ces deux superbes formations, elles marquent là un premier coup d'arrêt dans le début de saison jusqu'ici presque parfait.

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés
0
0