Icon Sport

"Que les Bleus montrent au monde entier que nous sommes une grande patrie de rugby"

"Que les Bleus montrent au monde entier que nous sommes une grande patrie de rugby"
Par Rugbyrama

Le 25/09/2015 à 14:58Mis à jour Le 25/09/2015 à 15:59

Inscrit au sein de la Tribune des Bleus d'Orange, un supporter du XV de France nous explique pourquoi il est impatient de vibrer durant la Coupe du monde.

"Cela fait des mois que l’on parle avec mon entourage et que l’on suit de près l’équipe de France dirigée par PSA, équipe qui défend nos couleurs en terre anglaise. J’attends énormément de cette Coupe du monde. Déjà les Bleus m’ont fait frémir lors des Test-matchs. Je repense notamment aux rencontres jouées dernièrement contre l’Australie en novembre dernier, ou face l’Angleterre et l’Ecosse, en préparation. Rencontres où nous étions bien évidemment présents au stade. Pendant que nous chantions la Marseillaise en chœur à nous faire trembler, j'ai compris. Compris à ce moment-là, en voyant les joueurs concentrés, que le XV de France serait prêt à rentrer dans cette compétition, avec comme seul objectif de briller devant son public.

Il y eut des défaites certes, des critiques sur la composition de l’équipe, mais cela n’importe plus désormais. Tout ce que nous attendons maintenant c’est que les Bleus nous fassent vibrer pendant ces sept semaines de Mondial. Et qu'ils montrent au monde entier que nous sommes une grande patrie de rugby. Le XV de France a su le démontrer plus d’une fois par le passé. Je me rappelle me tenir devant l’écran géant de l’Hôtel de Ville il y a 4 ans, et crier à ne plus en pouvoir pour supporter l’équipe de France lors de ce match mythique contre les All Blacks en finale (8-7). Je me rappelle la pression que nous, supporters, ressentions devant un match comme celui-ci, et c’est cela que nous souhaitons revivre pendant toute cette compétition.

Le XV de France devant le haka lors de la finale de la Coupe du monde - octobre 2011

Le XV de France devant le haka lors de la finale de la Coupe du monde - octobre 2011Icon Sport

" Cet instant où le XV de France s’est avancé contre le terrible Haka, je ne pourrais jamais oublier"

Car le XV de France sait me faire vibrer, et ce depuis longtemps. Il y a quelques années, je commençais à peine à jouer avec mon équipe actuelle, le BRUT, et j’ai eu la chance de pouvoir participer à un tournoi dans le point stratégique du ballon ovale en France: Marcoussis. Et que d’émotions ! Déjà à l’époque, de pouvoir fouler la terre de nos héros et d'entendre des anecdotes sur les joueurs de l’équipe de France, lors du déjeuner. Depuis, je n’ai cessé de pratiquer ce sport dont je trouve les valeurs extraordinaires et je ne compte rien rater de cette compétition. Pour moi, ce sera un moment privilégié à partager avec mes amis, mes coéquipiers, et même en famille. Nous espérons pouvoir voir des actions exceptionnelles. Il y a encore quelques jours, je me préparais en revoyant des moments légendaires, tel que le magnifique essai de PSA en 1991 contre l’Angleterre, "l’essai du bout du monde" contre les All Blacks (en 1993), et cet instant que je ne pourrais jamais oublier, où le XV de France s’est avancé contre le terrible Haka des Néo-Zélandais. Voilà ce que j’attends de cette Coupe du monde et des Bleus. Ils savent en tout cas qu’ils ont tout mon soutien, que je continuerai à suivre leurs actualités et à les supporter avec le #soutienslexv et sur #latribunedesbleus !"

Reda KAHLAOUI, supporter et chroniqueur d'un jour

Contenus sponsorisés
0
0