Icon Sport

Les Barbarians en Nouvelle-Zélande, la perte du XV de France... Les 5 infos du week-end

Les Barbarians en Nouvelle-Zélande, la perte du XV de France... Les 5 infos du week-end
Par Rugbyrama

Le 11/06/2018 à 10:29Mis à jour Le 12/06/2018 à 23:13

La dernière étape du Seven à Paris a livré son verdict, et les Nations du Sud en forme sur les tests-matchs, voici les 5 infos du week-end.

Les Australiennes remportent le World Series

Stacey Waaka (Nouvelle-Zélande) lors de la finale contre l'Australie

Stacey Waaka (Nouvelle-Zélande) lors de la finale contre l'AustralieIcon Sport

Pourtant battues en finales par les Néo-Zélandaises, les Australiennes ont remporté le circuit mondial de rugby à 7 féminin. Avec deux points d’avance sur leurs adversaires en finale à Paris, les Wallaroos ont remporté le World Series avec 92 points. Vainqueurs à Dubaï et à Sydney et plus régulières que les Blacks Ferns, les Australiennes ont repris le titre que les Néo-Zélandaises leur avaient pris l’année précédente. Prochain rendez-vous pour le rugby à 7 féminin à San Francisco du 20 au 22 juillet pour le troisième championnat du monde seven.

Les Barbarians débarquent en Nouvelle-Zélande

Installés jusqu’à présent en Nouvelle-Calédonie, les Barbarians arrivent en Nouvelle-Zélande. Les Babaas, lors de cette tournée d'été chez les All Blacks disputeront 2 rencontres. La première vendredi les opposera aux Crusaders. Une semaine plus tard, ils défieront les Otago Highlanders. Alors que le XV de France s'étalonne face à la meilleure équipe du monde, les Barbarians eux feront face à deux des meilleurs clubs de Super Rugby cette saison.

L'Afrique du Sud vainqueur du circuit mondial

Après sa victoire à Paris lors de l'étape du Seven, la sélection sud-africaine conserve son titre sur le circuit mondial. Les Boks livraient une bataille à distance avec les Fidji, détenteurs de 5 étapes, mais ont tiré profit de leur régularité et deviennent champions pour deux petits points seulement. Avant de battre l'Angleterre en finale, l'Afrique du Sud a dû se défaire des All Blacks et d'une étonnante équipe d'Espagne. Les Fidjiens, quant à eux, payent ce dernier tournoi, qu'ils terminent à une décevante 5e place.

Ryan Oosthuizen (Afrique du Sud) lors de la final contre l'Angleterre

Ryan Oosthuizen (Afrique du Sud) lors de la final contre l'AngleterreIcon Sport

Grosso out pour la fin de la tournée

L'ailier clermontois a été victime d'un choc dévastateur avec Ofa Tu'ungafasi. La charge épaule contre tête du pilier néo-zélandais a forcé Rémy Grosso à quitter le terrain prématurément. Les expertises médicales d'après-match ont dévoilé deux fractures au visage dont une au sinus qui l'éloignera des terrains au moins jusqu'à la fin de la tournée des Bleus en Nouvelle-Zélande. C'est un vrai coup dur pour le staff de Jacques Brunel qui perd le marqueur du seul essai français. L'auteur du placage s'est excusé sur son compte twitter. L'état de santé du joueur français le contraint à rester quelques jours en Nouvelle-Zélande avant de revenir en France.

Les All Blacks, l'Australie et les Springboks en pleine forme

Les trois sélections majeures de l'hémisphère Sud ont réalisé un premier match très réussi, avec en tête de gondole, les All Blacks qui ont infligé une correction aux Bleus (52-11). Serrée jusqu'à la 51e et le carton jaune de Paul Gabrillagues, la rencontre a tourné en faveur des locaux, auteurs d'une très grosse deuxième mi-temps (44-0). Dans le match du week-end, les Springboks ont pris le dessus sur l'Angleterre (42-39) après avoir été menés de 21 points en début d'opposition. Un test-match de haute volée pour les Sud-Africains, tandis que le XV de la Rose subit sa quatrième défaite de rang dans l'année 2018. La performance de cette série de test-matchs est pour l'Australie, vainqueur de l'Irlande (18-9) dans une rencontre très disputée.

Les All Blacks

Les All BlacksIcon Sport

Contenus sponsorisés
0
0