Icon Sport

Le stagiaire Midol - Attention aux retours en grâce

Attention aux retours en grâce
Par Rugbyrama

Le 11/12/2018 à 17:54Mis à jour Le 11/12/2018 à 18:06

LE STAGIAIRE MIDOL – Enfin mon heure de gloire, la chance de ma vie. Fini de faire les cafés, terminées les heures à chercher sur la toile le résultat de la 4e division du championnat bulgare... Oui j'écris sur Rugbyrama et j'ai une rubrique à moi pour vous faire vivre mon actu : c'est la semaine du stagiaire Midol !

Quelle meilleure occasion que la Coupe d'Europe pour reprendre une rubrique tristement jetée aux oubliettes ? Oui, tout ce temps, le stagiaire Midol était toujours là, dans le coin d'un bureau au fin fond de la rédaction du journal. Et disons qu'après l'article à la gloire du Castres olympique, j'ai encaissé autant de plaisanteries que l'Usap et j'ai dû prendre un temps pour me remettre en question. Un peu de recul pour mieux revenir en quelque sorte. Le contraire du XV de France et son lancement de jeu historique du ''deux pas en avant, quatre en arrière''. Puis, après la dérouillée du CO chez le Munster ce dimanche, j'étais obligé de pointer le bout de mon nez parce que j'ai quand même de l'auto-dérision.

Champions Cup - Andrew Conway (Munster) contre Castres

Champions Cup - Andrew Conway (Munster) contre CastresIcon Sport

Il faut dire que cette Coupe d'Europe est quand même l'occasion de voir du spectacle ! Loin de moi l'idée de critiquer le niveau de jeu du ''meilleur championnat du monde''©. Mais la Champions Cup offre de très belles affiches avec beaucoup d'intensité et de rebondissements. On a vu Exeter perdre pied à domicile, Toulouse s'imposer encore une fois à l'extérieur et le Racing proposer du jeu ! Plus sérieusement, les recrutements de Simon Zebo et Finn Russell ont clairement apporté une touche de folie aux Racingmen. Ce qui manquait probablement à ce groupe jusque-là plus enclin au pragmatisme et à la rigueur défensive. Ces deux-là n'ont pas montré une régularité remarquable en championnat, c'est comme si la Coupe d'Europe permettait davantage aux joueurs d'étaler leurs capacités individuelles. Même chose à Coventry, ou dans un match relativement fermé, les Toulousains s'en sont remis à deux coups du sort du phénoménal Cheslin Kolbe et du revenant Sofiane Guitoune.

Top 14 - Sofiane Guitoune (Toulouse)

Top 14 - Sofiane Guitoune (Toulouse)Icon Sport

Le nouveau centre Guitoune, à l'image du Stade toulousain, réalise un retour en grâce notable et prouve que le poids ne fait pas tout en jouant beaucoup à la main dans les lignes arrières. Clermont aussi, solide leader a des ambitions de jeu. En championnat comme en Coupe d'Europe cependant, Toulousains et Clermontois ont prouvé qu'ils pouvaient gagner ''sale'' si la situation les y obligeait. Deux équipes capables d'adapter leur manière de jouer pour gagner. Et qui pourraient bien remporter des titres, à moins de croiser en fin de saison la route de l'ogre castrais...

Pariez sur le Rugby avec Winamax
1
N
2
Jouer comporte des risques : endettement, isolement, dépendance. Pour être aidé, appelez le 0974751313
Contenus sponsorisés