Icon Sport

"Le Top 14 est le meilleur championnat au monde"

"Le Top 14 est le meilleur championnat au monde"
Par Rugbyrama

Le 03/04/2018 à 18:49Mis à jour Le 03/04/2018 à 18:56

Enfin mon heure de gloire, la chance de ma vie. Fini de faire les cafés, terminé les fautes d’orthographe et des heures à chercher dans le dico, j’ai enfin une rubrique à moi, celle du stagiaire Midol !

Combien de fois j’ai entendu cette phrase : "On a le meilleur championnat du monde..." Oui, on l’a bien vu ce week-end. Avec sept clubs en quarts de finale de coupes d'Europe, le soi-disant meilleur championnat a placé deux formations en demies.. Deux, comme le nombre de confrontations franco-françaises en quarts. On ne pouvait pas faire moins... Les qualifiés ? Pau et le Racing. Les premiers alignaient 5 Français dans leur XV de départ. Un vrai club béarnais, que j’ai pu découvrir vendredi soir. Parce qu’ils sont sympas au Midol, ils prennent les stagiaires en déplacement. On nous invite même à fêter les promos. Dimanche, on a eu droit au champagne au bureau. Mais je vous rassure, on a été sages malgré la victoire paloise. Le Racing, lui, a remporté le match grâce à la rentrée du magicien Dan Carter. Il a fait taire toutes les critiques. "Dan a douché le stade Michelin. On disait partout qu’il était fini... Bah, non." Voilà le commentaire d'un ancien racingman, dans ses jeunes années.

"C'est qui le patron ? Je rentre, boom l'intervalle et bam essai. Papa il est pas Champion du Monde pour rien. Tu les vois là-bas les Clermontois"

"C'est qui le patron ? Je rentre, boom l'intervalle et bam essai. Papa il est pas Champion du Monde pour rien. Tu les vois là-bas les Clermontois"Icon Sport

Les grands joueurs font les grands matchs, attirés par la puissance financière des présidents. Mais cela ne fait pas du Top 14 le meilleur championnat du monde. Le plus attratif peut-être, mais pas le plus grand en matière de jeu. Je ne veux pas renter dans le cliché du Super Rugby, mais attardez-vous un juste peu sur la grand-messe sudiste et vous serez surpris de la qualité de jeu. Il y a un monde avec notre championnat. Surtout avec nos joueurs. Regardez la rentrée de Carter, et ensuite les matchs de Plisson ou Trinh-Duc. ça fait mal aux yeux... Ces deux joueurs sont aussi confiants sur un terrain, que moi lors de mon premier jour de stage au Midol.

"Vous avez vu ce coup de pied les gars. C'est notre atout ça"

"Vous avez vu ce coup de pied les gars. C'est notre atout ça"Icon Sport

Plisson est passé totalement à côté de son match à Pau, au point d'être ovationné par le public du Hameau. "Mais qu’est-ce qu’il me fait chier avec ces chisteras" a-t-on même pu entendre dans le camp parisien après une action anéanti par le demi d’ouverture en maillot rose... Trinh-Duc, lui, n'a pas fait gagner Toulon. Comme il n'avait pas fait gagner le XV de France. Auteur d’une belle entrée face au Munster (2 pénalités réussies et une action décisive qui mène à un essai), il m'a semblé revenu tel qu'à ses débuts : au temps des promesses. Et puis, il est retombé dans ses travers, avec des coups de pied dont il a seul le secret...

"Je rate une transformation, on m'en veut, je réussi à faire une passe dé, on m'en veut. Faudrait savoir à la fin, roooooh"

"Je rate une transformation, on m'en veut, je réussi à faire une passe dé, on m'en veut. Faudrait savoir à la fin, roooooh"Icon Sport

Trêve de plaisanteries, ce matin un nouveau stagiaire est arrivé. Paul a remplacé Paul. Souhaitons-lui bonne chance à l'instant de débarquer dans les coulisses du plus grand championnat du monde, quelques semaines avant la fin de carrière de Dan Carter. Je suis sûr qu'il ne réalise pas encore ce qui l’attend vraiment ici.

Contenus sponsorisés
0
0