Icon Sport

"Le Stade Rochelais n'est pas prêt"... Le Top des déclas du week-end

"Le Stade Rochelais n'est pas prêt"... Le Top des déclas du week-end
Par Rugbyrama

Le 10/09/2018 à 11:57Mis à jour Le 10/09/2018 à 13:07

La lucidité d'Alexi Balès, Mourad Boudjellal apaise la situation, et le manager de Glasgow Dave Rennie prend la défense de ses avants... Voici notre Top des déclas du week-end.

" Le Stade rochelais n'est pas prêt"

Le demi de mêlée maritime est lucide après la défaite au Stade toulousain (33-26). Comme à Montpellier, les Rochelais n'ont pas su entrer dans leur match et leur retour en fin de rencontre n'a pas suffi.

" S'il le faut, on ira en Pro D2 avec Collazo"

Les rumeurs vont bon train du côté de la rade en ce début de saison compliqué pour le RCT. Alors que le président Mourad Boudjellal n'a pas une grande réputation de patient avec ses entraîneurs, la pression se faisait sentir sur Patrice Collazo mais le patron toulonnais a tenu à conforter son coach sur RMC.

" Ce sont vraiment deux points de perdus, ça me rend fou" "

Le capitaine bordelo-béglais laisse parler sa frustration après la pénalité concédée en fin de match contre Montpellier (9-9) alors que les locaux tenaient un résultat très satisfaisant.

" La première mi-temps a été compliquée. On positive car on a gagné avec le bonus. On va travailler pour gommer les quelques erreurs qui restent."

Benoît Lazzarotto peut être doublement satisfait après la victoire des siens face au promu bressan (46-9). D'une, les Biarrots empochent le bonus offensif et de deux, l'ailier de 30 ans a inscrit un doublé pour porter son total d'essais à 4 en trois matchs.

" On a été critiqués pour notre conquête. Mais nous l'avons montré cette semaine encore, nous avons une mêlée dominante et un très bon alignement en touche qui nous fait gagner des points."

Le manager de Glasgow Dave Rennie revient sur la très belle prestation de ses avants lors du succès face au Munster (25-10). Les Warriors n'étaient pourtant pas redoutés sur cet aspect du jeu, ils ont pourtant fait forte impression.

Contenus sponsorisés
0
0